L'inflation ralentit en Allemagne, la BCE sous pression

jeudi 27 novembre 2014 16h44
 

par Michael Nienaber

BERLIN (Reuters) - L'inflation en Allemagne a chuté en novembre à son plus bas niveau en près de cinq ans, ce qui devrait conforter les partisans d'une action encore plus radicale de la Banque centrale européenne (BCE) pour soutenir les prix dans la zone euro.

Selon des données en première estimation publiées jeudi par l'Office fédéral des statistiques, le taux d'inflation a ralenti en novembre à 0,5% sur un an, son plus bas niveau depuis février 2010.

Ce taux, en données harmonisées afin de pouvoir être comparé aux chiffres des autres Etats européens, est inférieur au consensus Reuters qui prévoyait +0,6% et au 0,7% enregistré en octobre.

Le coût de la vie est demeuré inchangé en novembre, toujours en données harmonisées.

En chiffres non harmonisés, l'inflation est de 0,6% sur un an et nulle sur un mois. Les chiffres définitifs seront annoncés le 11 décembre.

"Si on se projette vers l'avenir, la chute récente des prix de l'énergie, si elle dure et n'est pas contrebalancée par un affaiblissement marqué de la monnaie, pourrait tirer l'inflation allemande un peu plus bas", prédit Carsten Brzeski, analyste chez ING.

"En ce qui concerne la réunion de la BCE la semaine prochaine, le chiffre de l'inflation allemande publié aujourd'hui pourrait être le prélude à une nouvelle révision à la baisse des prévisions d'inflation de la BCE."

Les chiffres en première estimation de l'inflation dans la zone euro sont attendus vendredi. Ils devraient montrer un ralentissement du taux annuel de 0,4% à 0,3%, selon une étude Reuters.   Suite...

 
LE CHÔMAGE EN ALLEMAGNE