Wall Street finit à des records après la Chine et la BCE

vendredi 21 novembre 2014 22h40
 

par Rodrigo Campos

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en hausse vendredi, à de nouveaux records, après la baisse surprise des taux directeurs chinois et les déclarations du président de la BCE, Mario Draghi.

Le président de la Banque centrale européenne a estimé que l'inflation "excessivement basse" devait être rapidement augmentée par tous les moyens nécessaires.

La BCE a également annoncé avoir commencé à acheter des titres adossés à des actifs (asset-backed securities ou ABS), mettant en oeuvre l'une des initiatives annoncées ces derniers mois pour soutenir le crédit et l'économie.

De son côté, la Banque populaire de Chine a abaissé le taux de référence des prêts à un an de 40 points de base à 5,6% et des dépôts à un an de 25 points de base à 2,75% pour soutenir la croissance de la deuxième économie mondiale.

L'indice Dow Jones a pris 91,06 points, soit 0,51%, à un nouveau record de clôture de 17.810,06 points. Le S&P-500 a pris 10,75 points, soit 0,52%, à 2.063,50, également un nouveau record de clôture. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 11,10 points (+0,24%) à 4.712,97 points.

Sur la semaine, le Dow a pris 1%, le S&P 1,2% et le Nasdaq 0,5%, pour leur cinquième semaine de hausse d'affilée.

"UNE TRÈS BONNE CHOSE"   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS