Wall Street finit en légère hausse avec Intel, à des records

jeudi 20 novembre 2014 23h13
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini en légère hausse jeudi, avec à la clé des records en clôture pour le Dow Jones et le S&P-500, dans un marché porté par des indicateurs économiques favorables aux Etats-Unis et des prévisions de résultats d'Intel supérieures aux attentes des analystes.

L'indice Dow Jones des 30 grandes valeurs a gagné 33,27 points ou 0,19% à 17.719,00 et le Standard & Poor's 500, plus large, a pris 4,03 points (0,20%) à 2.052,75.

Le Nasdaq Composite, à forte pondération technologique, a pris plus nettement 26,16 points, soit 0,56%, à 4.701,87, terminant pratiquement à son plus haut du jour.

Le marché avait ouvert en baisse, à l'image des places européennes, en réaction aux enquêtes de Markit montrant que la croissance a ralenti plus que prévu dans le secteur privé en Europe en novembre tandis que la production manufacturière chinoise s'est contractée pour la première fois en six mois.

L'indice PMI manufacturier de Markit pour les Etats-Unis est également ressorti en baisse et inférieur aux attentes mais cet indicateur est assez peu suivi aux Etats-Unis et les investisseurs ont été plus sensibles à l'indice d'activité de la Fed de Philadelphie, qui a bondi à 40,8 en novembre contre 20,7 en octobre alors qu'il était attendu en légère baisse.

Cet indice, qui mesure l'activité industrielle dans la région du centre du littoral atlantique des Etats-Unis, est ainsi à son plus haut depuis décembre 2003 et, autre signe positif pour l'économie, les ventes de logements dans l'immobilier ancien ont atteint en octobre leur niveau le plus élevé en un peu plus d'un an.

La région de Philadelphie "n'est plus un grand centre d'activité industrielle comme avant mais l'indice 'Philly Fed' reste important et il a dépassé toutes les attentes", observe Kim Forrest, analyste chez Fort Pitt Capital Group, en ajoutant que la statistique sur l'immobilier a également contribué au redressement de la Bourse dans la matinée.

INTEL AU PLUS HAUT DEPUIS JANVIER 2002   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS