Europe et Chine en berne, l'industrie freine aux Etats-Unis

jeudi 20 novembre 2014 18h19
 

par Jonathan Cable et Jake Spring et Ryan Vlastelica

PEKIN/LONDRES/WASHINGTON (Reuters) - La croissance dans le secteur privé a ralenti plus que prévu en Europe en novembre tandis que le secteur manufacturier calait en Chine et marquait le pas aux Etats-Unis, laissant augurer d'un tassement de l'activité économique mondiale au quatrième trimestre, montrent plusieurs enquêtes publiées jeudi.

Ces chiffres en berne pour l'Europe et de nouvelles indications de baisse de leur prix par les entreprises vont accentuer les pressions en faveur de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire par la Banque centrale européenne (BCE).

La première contraction en six mois de la production manufacturière en Chine va aussi plaider pour des mesures de soutien à l'activité par les autorités chinoises.

"Cela confirme la nécessité d'un assouplissement quantitatif par la BCE", résume Alan Clarke, économiste pour l'Europe de Scotiabank, en référence aux indices PMI de la zone euro.

L'indice PMI composite de Markit, qui regroupe l'activité manufacturière et les services, a baissé à 51,4, soit un niveau inférieur à la plus basse des prévisions de tous les analystes interrogés par Reuters.

L'indice PMI du secteur des services est lui aussi ressorti en dessous de la prévision la plus pessimiste à 51,3 et celui du secteur manufacturier a reculé plus que prévu à 50,4, à peine au-dessus du seuil de 50,0 qui délimite l'expansion et la contraction de l'activité.

Pour Markit, ces PMI annoncent une croissance du produit intérieur brut (PIB) de la zone euro de 0,1% ou 0,2% au quatrième trimestre 2014, avec des perspectives réduites d'amélioration à brève échéance.

La composante nouvelles commandes de l'indice composite est passée sous 50,0 pour la première fois depuis juillet 2013 et les entreprises, qui n'ont guère embauché, ont réduit les carnets de commandes existants plus rapidement que le mois précédent.   Suite...

 
Le quartier des affaires de Shiodome à Tokyo. La croissance dans le secteur privé a ralenti plus que prévu en Europe en novembre tandis que le secteur manufacturier calait en Chine et marquait le pas aux Etats-Unis, laissant augurer d'un tassement de l'activité économique mondiale au quatrième trimestre. /Photo prise le 12 novembre 2014/REUTERS/Thomas Peter