Jean-René Fourtou pilotera le choix du futur DG de Sanofi

mardi 18 novembre 2014 16h34
 

par Noëlle Mennella

PARIS (Reuters) - Jean-René Fourtou va superviser la succession de Christopher Viehbacher, brutalement limogé fin octobre de la direction générale de Sanofi, en coordination avec Serge Weinberg, le président par intérim du laboratoire pharmaceutique, a-t-on appris mardi de source proche de ce dernier.

L'ex-président du conseil de surveillance de Vivendi et ancien PDG de feu Rhône-Poulenc va prendre la présidence du comité des nominations et de la gouvernance du groupe, que dirigeait jusqu'ici Serge Weinberg, a précisé la source à l'issue d'un bref conseil d'administration qui s'est déroulé mardi par téléphone.

Déjà membre de ce comité, Jean-René Fourtou siège aussi au sein du comité des rémunérations et du comité de réflexion stratégique de Sanofi.

Sa mission consistera à examiner une "short list" de candidats établie à partir des candidatures reçues par le conseil d'administration de Sanofi depuis l'annonce de l'éviction de Christopher Viehbacher.

"Depuis le départ de Christopher Viehbacher, plusieurs candidatures ont été reçues pour lui succéder. Elles sont en train d'être étudiées pour établir une 'short list' qui sera examinée par le comité des nominations et de la gouvernance en relation avec Serge Weinberg", a déclaré la source à Reuters.

Aucun nom et aucun calendrier n'ont été évoqués lors de ce conseil, a-t-elle ajouté.

Sanofi s'est refusé à tout commentaire sur ces informations.

De bons connaisseurs de l'industrie pharmaceutique ont présenté le français Olivier Bohuon, actuel patron du groupe britannique de dispositifs médicaux Smith & Nephew, comme un candidat potentiel crédible à la succession de Christopher Viehbacher.   Suite...

 
Jean-René Fourtou va superviser la succession de Christopher Viehbacher, brutalement limogé fin octobre de la direction générale de Sanofi, en coordination avec Serge Weinberg, le président par intérim du laboratoire pharmaceutique, selon une source proche de ce dernier. /Photo prise le 30 octobre 2014/REUTERS/Christian Hartmann