Air France-KLM veut développer des coentreprises en Orient

mardi 18 novembre 2014 16h35
 

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Air France-KLM veut développer des coentreprises avec des compagnies en Asie et au Moyen-Orient sur le modèle de celle nouée avec l'américaine Delta Airlines sur l'Atlantique Nord, a déclaré mardi le PDG du groupe franco-néerlandais.

La montée en puissance dans le "low cost" à partir de la compagnie Transavia, freinée par la grève des pilotes de septembre, est d'autant plus indispensable pour attirer des compagnies chinoises et du Golfe, a souligné Alexandre de Juniac lors d'une rencontre organisée à l'European American Press Club.

La coentreprise avec Delta, mise en place en 2009 et renouvelée en 2012 pour dix ans, a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires de plus de 12,5 milliards de dollars, revendiquant une part de marché de 23% sur l'Atlantique Nord.

"L'idée est, dans le long-courrier, de bâtir avec probablement plusieurs acteurs asiatiques (...) des partenariats de même intensité et de même nature qu'avec Delta", a précisé Alexandre de Juniac, soulignant que cette coentreprise affiche une "profitabilité à deux chiffres".

Cette coentreprise n'a pas entraîné la création d'une société commune mais la mise en place d'un contrat définissant à la fois un compte de résultat commun et des organisations pour gérer tous les aspects du partenariat.

Air France-KLM, qui regarde aussi au Moyen-Orient, a en particulier dans son viseur "une à deux" compagnies chinoises et plus largement dans le Sud-Est asiatique.

Alexandre de Juniac a qualifié d'"embryonnaires" les accords de coentreprises signés par Air France et KLM avec China Southern en 2010 et China Eastern en 2012, réalisant un chiffre d'affaires de plus de 700 millions d'euros en 2013.

Avec Etihad, Air France-KLM discute depuis des mois pour approfondir son partenariat mis en place fin 2012 et pour l'instant limité à des partages de code entre leurs vols. La compagnie du Golfe va succéder à Air France-KLM en tant que premier actionnaire d'Alitalia.   Suite...

 
Air France-KLM veut développer des coentreprises avec des compagnies en Asie et au Moyen-Orient sur le modèle de celle nouée avec l'américaine Delta Airlines sur l'Atlantique Nord, selon Alexandre de Juniac, le PDG du groupe franco-néerlandais. /Photo prise le 18 novembre 2014/REUTERS/Charles Platiau