Les valeurs à suivre sur les marchés américains

lundi 17 novembre 2014 14h06
 

NEW YORK (Reuters) - Les valeurs à suivre sur les marchés américains.

* HALLIBURTON, BAKER HUGHES. Halliburton, le numéro deux mondial des services pétroliers, a annoncé lundi l'acquisition de son compatriote Baker Hughes, le numéro trois, pour 34,6 milliards de dollars en numéraire et en actions. Le prix proposé, 78,62 dollars, représente une prime de 31% par rapport au cours de clôture de Baker Hughes vendredi. En avant-Bourse, Baker Hughes grimpe de 16,05% à 69,50 dollars alors que Halliburton trébuche de 3,41%.

* ALLERGAN, ACTAVIS. Allergan, le fabricant du Botox, est tout près de conclure un accord avec Actavis portant sur son rachat par ce dernier pour 65,5 milliards de dollar, une transaction qui lui permettra d'échapper à l'offre hostile du canadien Valeant Pharmaceuticals, a dit une personne proche du dossier. En avant-Bourse, Allergan s'adjuge 4,5% à 207,49 dollars. Actavis prenait 2,9%.

* PFIZER. Le géant pharmaceutique a douché au moins provisoirement l'attente par les marchés d'une nouvelle offre sur le britannique AstraZeneca en s'alliant à l'allemand Merck dans le traitement du cancer par immunothérapie, un projet qui l'oblige à revoir à la baisse ses prévisions de bénéfice.

* TYSON FOODS, numéro un américain de la transformation de viande, a annoncé un bénéfice trimestriel quasiment divisé par deux en raison de la chute de ses ventes de boeuf. Son bénéfice net attribuable est tombé à 137 millions de dollars, soit 35 cents par action, au quatrième trimestre de son exercice qui a pris fin le 27 septembre, contre 261 millions, soit 70 cents par action, un an auparavant. Son chiffre d'affaires a augmenté de 13,6% à 10,10 milliards de dollars.   Suite...

 
David Pyott, directeur général d'Allergan. Le fabricant du Botox est l'une des valeurs à suivre sur les marchés américains, sur fond de soupçons d'une prochaine conclusiçon d'un accord avec Actavis portant sur son rachat par ce dernier pour 65,5 milliards de dollar, une transaction qui lui permettra d'échapper à l'offre hostile du canadien Valeant Pharmaceuticals. /Photo prise le 8 juillet 2014/REUTERS/Shannon Stapleton