November 13, 2014 / 5:23 PM / 3 years ago

Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de Paris

5 MINUTES DE LECTURE

LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en légère hausse à la veille de la première estimation du PIB de la zone euro au troisième trimestre, Alstom et le rebond des banques compensant les effets de la nouvelle baisse des cours du pétrole sur Total et les groupes parapétroliers.

L'indice CAC 40 a gagné 0,19% à 4.187,95 points.

* ALSTOM (+2,5% à 28,89 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40 après avoir annoncé envisager de distribuer à ses actionnaires de 3,5 à 4 milliards d'euros dans le cadre de la cession de ses activités dans l'énergie à General Electric pour 12,35 milliards d'euros.

* Les VALEURS BANCAIRES de la zone euro (+0,69%) ont repris des couleurs dans le sillage des résultats trimestriels meilleurs que prévu de KBC (+6,08%) au lendemain d'un recul nourri notamment par les amendes infligées à six grandes banques américaines, britanniques et suisses pour des manipulations présumées du marché des changes.

CRÉDIT AGRICOLE a repris 2,34% à 10,275 euros au lendemain d'une baisse de 3,92%, SOCIETE GENERALE (-3,15% mercredi) a gagné 1,01% à 35,53 euros et BNP PARIBAS (-2,42% mercredi) a grimpé de 0,3% à 47,045 euros.

* En revanche, ALCATEL-LUCENT a lâché 3% à 2,486 euros, plus forte baisse du CAC 40, pénalisé par l'abaissement des prévisions de croissance d'Ericsson et la suspension d'un programme massif d'AT&T portant sur l'installation de réseaux de fibre optique dans 100 villes américaines. et

* TECHNIP a reculé de 1,96% à 59,14 euros et TOTAL de 0,88% à 45,50 euros, plombées par le nouveau recul des cours du pétrole, le baril de Brent se négociant désormais nettement sous 80 dollars, à 78,64 dollars (-2,16% sur la journée vers 18h et près de -30% depuis fin juin), un niveau en dessous duquel de nombreux projets ne sont plus, aux yeux d'analystes, rentables pour le secteur.

* SOLVAY a fini en baisse de 1,11% à 111,65 euros malgré une progression de 9,5% de son excédent brut d'exploitation courant (Rebitda) au troisième trimestre. Des analystes d'ING ont cependant relevé une déception au niveau de la génération de trésorerie du groupe.

* EIFFAGE (-9,63% à 38,125 euros) a accusé la plus forte baisse de l'indice SBF 120 après que le groupe de BTP et de concessions a revu à la baisse sa prévision de chiffre d'affaires pour 2014.

De son côté, VINCI a perdu 2,48% à 43,65 euros et BOUYGUES 2,01% à 27,06 euros.

* BOUYGUES (-2,01% à 27,06 euros) a également souffert de la comparaison dans les télécoms avec ILIAD (+0,72% à 188,05 euros) qui a fait état d'une publication trimestrielle jugée solide et notamment saluée en séance pour le recrutement du nombre d'abonnés.

De son côté, NUMERICABLE, en passe de prendre le contrôle de SFR, a progressé de 3,01% à 27,40 euros.

* TÉLÉPERFORMANCE (+6,98% à 55,15 euros) a fini en tête des hausses du SBF 120 au lendemain de la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel supérieur aux attentes et d'un nouveau relèvement de sa prévision pour 2014.

* UBISOFT a terminé sur un gain de 2,03% à 13,54 euros au lendemain d'une chute de 9,33% consécutive à la sortie aux Etats-Unis de deux versions du jeu vidéo Assassin's Creed jugées "mitigées" par la presse spécialisée. Gilbert Dupont considère que cela ne devrait pas remettre en question l'objectif de près de 10 millions d'unités vendues sur l'année.

* EURAZEO a avancé de 1,58% à 52,21 euros. La société d'investissement, qui a vu son chiffre d'affaires croître de 5,1% au troisième trimestre, vise une introduction en Bourse d'Elis début 2015, et non plus à l'automne 2014, en raison du retour de la volatilité sur les marchés financiers.

* AB SCIENCE a bondi de 7,91% à 11,73 euros après un avis favorable du Comité Indépendant de Revue des Données créé dans le cadre de l'étude clinique pivot évaluant le masitinib, la molécule phare de la société de biotechnologie, dans le traitement de l'hépatocarcinome avancé. Ce Comité a recommandé la poursuite de l'étude de phase 2

* ASSYSTEM (+2,42% à 16,92 euros) prévoit pour 2014 une nouvelle baisse de sa marge opérationnelle d'activité, aux environs de 6%, mais confirme viser une légère croissance organique de son chiffre d'affaires sur l'année.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below