Fortes amendes pour six banques dans les changes

mercredi 12 novembre 2014 18h03
 

par Kirstin Ridley et Joshua Franklin et Aruna Viswanatha

LONDRES/ZURICH (Reuters) - Les autorités britanniques, suisses et américaines ont infligé mercredi des amendes d'un montant total de plus de 4,3 milliards de dollars (3,4 milliards d'euros) à six banques, dont UBS, HSBC et Citigroup, dans le cadre de règlements négociés sur des manipulations présumées du marché des changes.

Royal Bank of Scotland, JPMorgan et Bank of America ont aussi été sanctionnées au terme d'une enquête d'un an visant un marché en grande partie non réglementé, qui brasse environ 5.300 milliards de dollars de transactions quotidiennes.

Les autorités ont obtenu des preuves que des traders de ces groupes financiers s'étaient entendus pour manipuler les taux de change de référence en échangeant des informations confidentielles sur les ordres de leurs clients jusqu'en octobre 2013.

Ces traders utilisaient des noms de code pour identifier leurs clients sans les nommer et avaient créé des forums de discussions, eux aussi sous des noms de code, comme "les joueurs", "les trois mousquetaires" et "une équipe, un rêve" pour échanger des informations.

La FCA (Financial Conduct Authority) britannique a infligé des amendes d'un montant global de 1,77 milliard de dollars à cinq banques, la plus lourde sanction de l'histoire de la City, et la CFTC (Commodity Futures Trading Commission) américaine a ordonné aux banques de payer 1,48 milliard.

"Les amendes record soulignent la gravité des manquements que nous avons découverts et les firmes (concernées) doivent assumer la responsabilité d'y porter bon ordre", a déclaré le directeur général de la FCA, Martin Wheatley.

"Elles doivent s'assurer que leurs traders ne détournent pas le système pour maximiser les profits."

  Suite...

 
Les autorités britanniques et américaines ont annoncé un règlement négocié avec cinq banques au terme de leur enquête sur des manipulations présumées du marché des changes. Le régulateur britannique FCA (Financial Conduct Authority) a annoncé des amendes d'un total de 1,7 milliard de dollars à UBS, HSBC, Royal Bank of Scotland, Citigroup et JP Morgan, tandis que la CFTC (Commodity Futures Trading Commission) américaine a annoncé des amendes de plus de 1,4 milliard de dollars, avec des pénalités de 310 millions pour Citi et JP Morgan, de 290 millions pour RBS et UBS et de 275 millions pour HSBC. /Photo d'archives/REUTERS/Kacper Pempel