Ford a fait mieux qu'attendu grâce à l'Amérique du Nord

vendredi 24 octobre 2014 16h34
 

DETROIT (Reuters) - Ford a annoncé vendredi que son bénéfice du troisième trimestre s'était contracté de 34%, tout en dépassant le consensus de Wall Street grâce à une solide performance en Amérique du Nord, performance qui toutefois n'a pas convaincu les analystes.

Le chiffre d'affaires a, lui, diminué de 3% à 34,9 milliards de dollars en raison des coûts de lancement du pickup F-150, dont ceux liés à la fermeture d'un site à Dearborn (Michigan), qui produit ce véhicule. Le consensus le donnait à 33,11 milliards de dollars.

Le deuxième constructeur automobile américain a expliqué que les résultats ont pâti d'une baisse des volumes de gros de 3% et des coûts de rappel, ainsi que d'une pénurie de pièces de la part des fournisseurs, expliquant en particulier la diminution des volumes.

Le directeur financier, Bob Shanks, a dit que Ford ne pourrait pas récupérer au quatrième trimestre toute la production perdue du fait du manque de pièces.

"Aucune raison particulière de vendre ou d'acheter l'action", a réagi Adam Jonas, analyste de Morgan Stanley. "Sur la foi des résultats et des perspectives, nous ne pensons pas qu'il y a lieu de changer les prévisions de façon notable".

Le bénéfice net du constructeur automobile a été de 835 millions de dollars, soit 0,21 dollar par action, contre 1,27 milliard (0,31 dollar) il y a un an. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est de 0,24 dollar alors que les analystes financiers avaient anticipé sur cette base 0,19 dollar, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S/.*

Les résultats en Amérique du Nord et un taux d'imposition moins lourd expliquent ce dépassement du consensus, a expliqué le directeur financier.

La marge opérationnelle de 7,1% en Amérique du Nord au troisième trimestre est inférieure à celle de 9,5% que General Motors a annoncée jeudi. Hors coûts de rappel, la marge aurait été de 10,2%, inférieure encore aux 10,9% de l'an passée, ce qui s'explique une fois de plus par les coûts de lancement du F-150, a observé Bob Shanks.

Une hausse des prix a ajouté près de 600 millions de dollars au résultat de Ford, près de la moitié de cette somme trouvant sa source en Amérique du Nord.   Suite...

 
Ford fait état de résultats au troisième trimestre supérieurs aux attentes, à la faveur de performances commerciales solides en Amérique du Nord et en Chine et ce malgré la baisse du chiffre d'affaires liée au lancement du pickup F-150. /Photo d'archives/REUTERS/François Lenoir