BASF abaisse ses prévisions 2015

vendredi 24 octobre 2014 12h58
 

par Ludwig Burger

FRANCFORT (Reuters) - BASF a abaissé vendredi sa prévision de bénéfices 2015 ainsi que ses projections de marché, le numéro un mondial de la chimie devenant ainsi le dernier groupe industriel en date à pâtir de la faiblesse de la demande en Europe, son principal marché.

Vers 10h50 GMT, le titre du groupe allemand reculait de 3,39% à 68,62 euros, accusant la plus forte baisse de l'indice Stoxx 50 et plombant alors l'indice regroupant les valeurs chimiques européennes (-1,01%).

"Nous avons connu un troisième trimestre très faible en termes de la demande en Europe (...) et nous ne voyons pas réellement d'élan à mesure que nous avançons dans le quatrième trimestre et que s'approche 2015", a dit à Reuters Insider Kurt Bock, président du directoire de BASF.

Le groupe a ajouté que le ralentissement de la croissance dans les pays émergents ainsi que le bas niveau des prix du gaz et du pétrole contribuaient à noircir le tableau en termes de perspectives.

Même si AkzoNobel a également fait état mardi d'un ralentissement dans tous les pays où il est présent, hormis les Etats-Unis, le chimiste néerlandais avait de son côté confirmé ses perspectives 2015.

Or, pour l'année prochaine, BASF a dit renoncer à son objectif d'un Ebitda de 14 milliards d'euros, ajoutant tabler désormais sur un montant plus conforme aux attentes du marché, à savoir un total entre 10 et 12 milliards d'euros.

OBJECTIF 2014 CONFIRMÉ   Suite...

 
BASF affiche une hausse plus marquée que prévu de son résultat opérationnel du troisième trimestre, une bonne tenue de l'activité pétrochimie aux Etats-Unis ayant compensé une faiblesse de la demande en Europe. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann