Tesco ne fixe pas d'objectif annuel après une erreur comptable

jeudi 23 octobre 2014 10h14
 

par James Davey et Neil Maidment

LONDRES (Reuters) - Tesco a renoncé jeudi à sa prévision de bénéfice annuel après avoir fait état d'un trou dans ses comptes plus important que prévu, imputable à une erreur comptable.

Le premier épicier britannique, qui a perdu 20% de sa valeur durant le mois écoulé après trois avertissements sur résultats et l'annonce de cette erreur comptable, a fait état d'une baisse de 5,5% de ses ventes en Grande-Bretagne au deuxième trimestre.

L'action a ouvert en nette baisse et perdait vers 09h45 5,46% à 173 pence , accusant l'un des replis les marqués du Stoxx 600.

Tesco est exposé depuis quelques années à une concurrence féroce et à des habitudes de consommation très inconstantes. La croissance organique négative de 5,5% en Grande-Bretagne faisait suite à une croissance négative de 3,8% au premier trimestre, qui avait alors été décrite comme la pire performance réalisée en 40 ans.

"Notre entreprise vit des temps difficiles", a commenté le directeur général Dave Lewis, en fonction depuis le 1er septembre. "Les conditions d'activité sont dures et notre rentabilité opérationnelle est malmenée".

Le groupe avait déclaré le mois dernier qu'il avait surestimé son bénéfice semestriel projeté de 250 millions de livres (317 millions d'euros) mais il a précisé jeudi que la surestimation était en réalité de 263 millions de livres.

Cette erreur s'explique par une mauvaise imputation des paiements liés aux accords passés avec les fournisseurs. L'affaire fait l'objet d'une enquête en cours par le régulateur financier britannique.

Le directeur général a chargé le cabinet comptable Deloitte de vérifier les comptes, avec le concours du cabinet d'avocats Freshfields. Huit responsables, dont celui pour la Grande-Bretagne, ont été mis à pied, un coup dur pour une entreprise qui doit se préparer, comme ses concurrentes, aux fêtes de fin d'année.   Suite...

 
Tesco a renoncé jeudi à sa prévision de bénéfice annuel après avoir fait état d'un trou dans ses comptes plus important que prévu, imputable à une erreur comptable. Le premier épicier britannique,a perdu 20% de sa valeur durant le mois écoulé après trois avertissements sur résultats et l'annonce de cette erreur comptable. /Photo d'archives/REUTERS/Luke MacGregor