Michelin abaisse son objectif de ventes en 2014

mercredi 22 octobre 2014 20h02
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Michelin a revu en baisse mercredi sa prévision de ventes en volume pour 2014 dans un contexte de ralentissement de la demande en pneumatiques en Europe et dans les pays émergents, qui s'est traduit par une baisse de son chiffre d'affaires au troisième trimestre.

Le groupe, toujours confronté à une vive concurrence sur les prix, a réalisé sur les trois derniers mois des ventes nettes de 4,88 milliards d'euros, en baisse de 4,6%. Sur les neuf premiers mois de l'année, le recul ressort à 4,7% à cause d'un effet prix-mix négatif de 1,9% et d'un impact de changes toujours défavorable bien qu'atténué au troisième trimestre.

"Dans un environnement mondial marqué par des incertitudes macroéconomiques et des difficultés géopolitiques, la demande de pneumatiques tourisme camionnette et poids lourd devrait rester porteuse en Amérique du Nord et en Chine et stable en Europe", a déclaré le groupe dans un communiqué.

Mais la poursuite du ralentissement observé depuis le deuxième trimestre, notamment en Europe dans le poids lourd, et sur les émergents hors Chine, l'a conduit à abaisser entre 1% et 2% sa prévision de croissance de ses volumes sur l'année, contre un objectif précédent de +3%.

Au troisième trimestre, les volumes de Michelin ont baissé de 1,2%, après une légère hausse de 0,6% au deuxième trimestre, la baisse enregistrée en juillet-août éclipsant un rebond de 3,3% en septembre.

Contrairement à d'autres segments d'activité chez les équipementiers automobiles, le marché du pneu en Europe a ressenti sur le trimestre un ralentissement lié au pilotage des stocks des constructeurs automobiles dans la dernière ligne droite de l'année. Faurecia, spécialisé dans les systèmes d'échappement, les sièges ou les extérieurs de voitures, ou Valeo - éclairage et aide à la conduite - ont dit pour leur part ne pas avoir encore été touchés par ce phénomène.

Michelin prévoit aussi en 2014 une baisse de 10% du marché minier, et un recul de 4% du marché du pneu agricole.

  Suite...

 
Michelin a réalisé sur les trois derniers mois des ventes nettes de 4,88 milliards d'euros, en baisse de 4,6%. Le groupe revoit  sa prévision de ventes en volume pour 2014 dans un contexte de ralentissement de la demande en pneumatiques en Europe et dans les pays émergents. /Photo prise le 2 octobre 2014/REUTERS/Benoît Tessier