Les cessions pèsent sur le CA sur neuf mois de Klépierre

mercredi 22 octobre 2014 19h03
 

par Matthieu Protard

PARIS (Reuters) - Klépierre a vu son chiffre d'affaires sur neuf mois reculer de près de 10% sous l'effet des cessions réalisées depuis le début de l'année dans le cadre du recentrage de son portefeuille de centres commerciaux sur des zones géographiques jugées plus dynamiques.

La société foncière, détenue à près de 29% par Simon Property et à 21% par BNP Paribas, indique mercredi dans un communiqué avoir dégagé entre janvier et septembre un chiffre d'affaires total de 692,9 millions d'euros contre 768,1 millions un an plus tôt.

A périmètre constant, les loyers bruts de ses centres commerciaux ont néanmoins crû de 1,6% sur la période.

Depuis le début de l'année, Klépierre a cédé pour 2,2 milliards d'euros de galeries et centres commerciaux. Le groupe a notamment vendu début juillet cinq centres commerciaux en Suède pour 354 millions d'euros.

La cession à un consortium emmené par Carrefour d'une portefeuille de 126 galeries commerciales en France, Italie et Espagne a aussi été bouclée, en avril.

"En trois ans, nous avons vendu presque 4 milliards d'euros d'actifs", a expliqué Laurent Morel, le président du directoire de Klépierre, lors d'un entretien à Reuters réalisé lundi. "Dans une société comme Klépierre, il y a un travail permanent pour réallouer le capital sur les zones et les actifs qui procurent les meilleures perspectives de croissance."

Dans le choix de ses centres commerciaux, Klépierre explique se concentrer sur les zones géographiques offrant les meilleures perspectives de croissance tant démographique qu'économique.

"Dans notre métier, il y a une double exigence : se positionner dans les régions les plus dynamiques, mais aussi identifier et attirer les enseignes les plus dynamiques", a souligné Laurent Morel.   Suite...