October 21, 2014 / 11:05 AM / 3 years ago

Nette hausse des Bourses européennes à la mi-séance

2 MINUTES DE LECTURE

Les Bourses européennes évoluaient en nette hausse mardi à mi-séance. À Paris, le CAC 40 gagne 1,65% à 4.057,33 points vers 10h45 GMT. À Francfort, le Dax prend 1,39% et à Londres, le FTSE avance de 0,74%. /Photo d'archives/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes évoluaient en nette hausse mardi à mi-séance, les marchés action ayant brusquement démultiplié leurs gains après que des sources ont dit que la Banque centrale européenne (BCE) envisageait d'acheter des obligations d'entreprises sur le marché secondaire.

Cette éventualité a en revanche fait se retourner à la baisse l'euro contre le dollar et provoque une hausse du rendement des Bunds allemands sur le marché obligataire.

Wall Street, qui avait terminé en hausse la veille avant la publication par Apple de résultats meilleurs que prévu, devrait, selon des premières indications, poursuivre sur sa lancée.

À Paris, le CAC 40 gagne 1,65% (+66,02 points) à 4.057,33 points vers 10h45 GMT. À Francfort, le Dax prend 1,39% et à Londres, le FTSE avance de 0,74%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 progresse de 1,54%.

Le compartiment bancaire (+2,28%) est le principal bénéficiaire de la perspective de voir la BCE racheter des obligations d'entreprises, la grecque Bank of Piraeus (+10,53%) et l'italienne Banca Monte dei Paschi di Siena (+9,28%) affichant les deux plus fortes hausses de l'indice Stoxx 600.

Les valeurs pétrolières (+2,08%) profitent de leur côté d'une rare hausse des cours du brut, induite par l'annonce d'une demande chinoise en forte hausse en septembre. Total (+1,87%) évolue de pair avec le secteur malgré l'annonce du décès de son président-directeur général Christophe de Margerie dans un accident d'avion à l'aéroport Vnoukovo de Moscou.

L'action Havas (+6,64%) poursuit sur sa lancée de lundi après l'annonce vendredi soir d'une offre publique d'échange de son premier actionnaire Bolloré. Le titre ce dernier, après sa chuté de plus de 11% lundi, reprend 5,91%.

La Bourse de Londres progresse moins que les autres en raison du mauvais accueil réservé aux résultats d'ARM Holding (-6,05%) et Reckitt Benckiser (-1,70%).

Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below