Les Bourses européennes clôturent dans le rouge, Paris cède 1,04%

lundi 20 octobre 2014 18h13
 

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en baisse lundi, effaçant en partie leurs gains de vendredi, pénalisées par la chute du compartiment technologique provoquée par l'avertissement de l'allemand SAP et les résultats décevants de l'américain IBM.

À Paris, le CAC 40 a terminé en baisse de 1,04%, soit 41,94 points, à 3.991,24 points. Le Footsie britannique a cédé 0,68% et le Dax allemand 1,5%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 et le FTSEurofirst 300 reculaient respectivement de 1,18% et 0,55%.

A Francfort, SAP, plus forte baisse du Dax, a lâché 5,76%, entraînant l'ensemble du secteur technologique en Europe (-2,41%). L'éditeur de logiciels a réduit lundi sa prévision de bénéfice d'exploitation pour l'ensemble de l'exercice 2014.

Les intervenants de marché estiment également que la Bourse allemande, qui a sous-performé les autres grands indices, pâtit des inquiétudes sur la croissance.

Dans son rapport mensuel, la Bundesbank estime que la première économie de la zone euro se rapproche dangereusement de la récession et que le produit intérieur brut (PIB) ne devrait pas ou peu s'améliorer au second semestre.

Portugal Telecom a abandonné 10,05% et touché un nouveau plus bas historique lundi, sur le risque que le groupe ne soit jamais remboursé d'une dette de 900 millions d'euros en raison des déboires de la galaxie Espirito Santo.

Du côté du pétrole, les cours sont repartis à la baisse, avec un baril de Brent sous les 85 dollars, ce qui pèse sur l'indice regroupant les valeurs pétrolières et parapétrolières européennes (-2,35%).

Le repli des places européennes est limité par une actualité chargée du côté des fusions et acquisitions et par la bonne tenue de l'action Electrolux (+6,32%) après les résultats du troisième trimestre du groupe d'électroménager suédois.

Nutreco (+39,47%) affiche de loin la plus forte hausse de l'indice Stoxx 600 après que SHV, société néerlandaise de capital-investissement, a annoncé le lancement d'une offre amicale de rachat du spécialiste de la nutrition animale pour 2,7 milliards d'euros au total.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES