Canal+ pourrait se désengager partiellement du marché polonais

vendredi 17 octobre 2014 16h02
 

par Gwénaëlle Barzic et Adrian Krajewski

PARIS/VARSOVIE (Reuters) - Le groupe de télévision payante Canal+ pourrait se désengager partiellement de la Pologne, son deuxième marché après la France, en cédant sa participation dans le groupe de télévision local TVN pour laquelle il a reçu plusieurs propositions.

La filiale de Vivendi a annoncé jeudi soir qu'elle "examinait ses options stratégiques" conjointement avec le groupe de médias ITI avec lequel elle détient au total 51% de TVN, l'un des principaux groupes privés de télévision en Pologne.

"Le groupe ITI et le groupe Canal+ ont, ces derniers mois, été approchés par divers investisseurs industriels et financiers qui ont exprimé leur intérêt dans l'acquisition de la participation de contrôle dans TVN, si celle-ci devenait disponible", expliquent les deux sociétés dans un communiqué.

Selon une source au fait du dossier, deux banques ont été mandatées, Bank of America Merrill Lynch et JP Morgan, afin de conduire cette réflexion stratégique pour laquelle aucun calendrier n'a été fixé.

Canal+ avait renforcé sa présence fin 2011 sur le dynamique marché polonais de la télévision via un accord stratégique avec TVN prévoyant entre autres la fusion de leurs chaînes payantes respectives, "Cyfra +" et "n", qui ont donné depuis naissance à "nc +".

Canal+ a par ailleurs pris une participation indirecte d'environ 25% dans TVN, l'un des deux plus grands groupes privés de télévision du pays face à Polsat TV (filiale de Cyfrowy Polsat), avec la possibilité d'exercer une option pour racheter les parts de la holding ITI et monter à 51% du capital.

Cette participation de 25% représente une valeur de 615 millions d'euros, sur la base de la capitalisation boursière du groupe.

"Si la transaction se fait, elle comportera une prime de marché", estime Dominik Niszcz, analyste à Raiffeisen, en rappelant que Vivendi avait déboursé 20 zlotys (4,7 euros) par action pour sa participation dans TVN.   Suite...

 
Le groupe de télévision payante Canal+ pourrait se désengager partiellement de la Pologne, son deuxième marché après la France, en cédant sa participation dans le groupe de télévision local TVN pour laquelle il a reçu plusieurs propositions. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard