Wall Street recule après des indicateurs jugés décevants

mercredi 15 octobre 2014 22h39
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé mercredi en baisse après la publication de nouveaux indicateurs alimentant les préoccupations des investisseurs sur la santé de l'économie mondiale.

La Bourse de New York a souffert en outre de l'amorce d'un ralentissement de l'activité des fusions et acquisitions.

L'indice Dow Jones a finalement perdu 1,06% (173,45 points) à 16.141,74 points après être passé en séance nettement sous la barre des 16.000 points.

Le Standard & Poor's 500, plus large, a cédé 0,81% à 1.862,49 points et le Nasdaq Composite a abandonné 0,28% à 4.215,317 points.

La chute de Wall Street s'est nettement ralentie vers la fin d'une séance au cours de laquelle le S&P et le Nasdaq ont tous deux basculé à un moment en territoire négatif sur l'ensemble de l'année.

Les prix à la production aux Etats-Unis ont reculé en septembre pour la première fois depuis plus d'un an, suggérant que l'économie peine à générer de l'inflation.

Sur la même période, les ventes au détail ont baissé, même en faisant abstraction de la faiblesse des concessionnaires automobiles et des stations service.

Autre indicateur jugé décevant par les marchés, les stocks des entreprises américaines ont augmenté moins que prévu en août.

A la lumière de ces indicateurs, les économistes de Goldman Sachs ont révisé à la baisse leurs prévisions de croissance de l'économie américaine. Ils tablent désormais sur une croissance de 3,2% du produit intérieur brut en rythme annualisé au troisième trimestre contre 3,5% précédemment, et de 3,0% au lieu de 3,25% au quatrième trimestre.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS