Fitch place la note de la France sous surveillance négative

mercredi 15 octobre 2014 07h28
 

PARIS (Reuters) - L'agence Fitch a annoncé mardi soir avoir placé la note "AA+" de la France sous surveillance négative, soulignant que la détérioration des perspectives économiques pèse sur les objectifs de consolidation budgétaire et de stabilisation du ratio de la dette.

Cette décision intervient quelques jours après celle de Standard & Poor's qui a confirmé vendredi la note AA de la France tout en abaissant sa perspective, de stable à négative.

Fitch précise avoir procédé à cette mise sous surveillance bien avant la date de révision prévue de la note de la France, fixée au 12 décembre, pour tenir compte du projet de budget 2015 du gouvernement qui revoit sérieusement à la baisse les ambitions françaises en matière de maîtrise des déficits.

Dans le projet de loi de finances, dont l'examen à commencé mardi à l'Assemblée nationale, l'objectif de 3% de déficit budgétaire n'est plus envisagé que pour 2017, avec un déficit budgétaire qui restera élevé (75,4 milliards d'euros après 87 milliards en 2014) et un déficit public qui devrait atteindre fin 2015 4,3% du PIB, à peine moins que celui maintenant prévu pour 2014 (4,4%).

"L'impact quantitatif des récentes réformes structurelles est (...) incertain, et selon Fitch ne semble pas suffisant pour renverser les tendances pour la croissance et la compétitivité à long terme", dit l'agence. En plaçant la note sous surveillance négative, il devient plus probable qu'elle soit abaissée lors de la prochaine revue de la situation.

"En conséquence nous pensons qu'il y a des risques baissiers sur le potentiel de croissance de la France à long terme."

Fitch juge toutefois que le risque sur les capacités de financement de la France est faible, compte tenue d'une maturité moyenne de sa dette de sept ans, de la faiblesse des coûts d'emprunt et de la flexibilité financière dont elle dispose.

DETTE "PARMI LES PLUS SÛRES AU MONDE"   Suite...

 
Fitch Ratings, qui estime que les perspectives de l'économie française se sont détériorées a placé, la note "AA+" IDR (issuer default rating) de la France sous surveillance négative. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid