Le sentiment des investisseurs allemands au plus bas depuis 2012

mardi 14 octobre 2014 12h49
 

par Kirsti Knolle et Eva Taylor

MANNHEIM, Allemagne (Reuters) - L'indice ZEW mesurant le moral des investisseurs et analystes allemands est tombé ce mois-ci en territoire négatif pour la première fois en deux ans, une donnée qui suggère que la première puissance économique européenne souffre de crises à l'étranger et de la conjoncture déprimée, aussi bien au niveau national qu'européen.

L'institut ZEW, basé à Mannheim, a annoncé mardi que son indice avait reculé pour le dixième mois d'affilée pour tomber à -3,6 en octobre, son plus bas niveau depuis novembre 2012.

C'est bien plus mauvais qu'attendu, les économistes interrogés par Reuters tablant en moyenne sur un indice à 1,0.

La statistique a propulsé les futures sur Bunds à leur plus haut du jour tandis que le rendement de l'emprunt allemand touchait un plus bas record et que l'euro repartait à la baisse.

Jennifer McKeown, économiste pour l'Europe chez Capital Economics, rappelle que l'indice ZEW est généralement précis pour indiquer des retournements de cycles économiques.

Conjugué à l'annonce au même moment d'une chute de 1,8% de la production industrielle de la zone euro en août, il fait selon elle redouter une nouvelle récession.

"Cela va intensifier la pression sur la BCE pour qu'elle mette en oeuvre un vaste programme d'assouplissement quantitatif au moment même où les autres grandes banques centrales s'apprêtent à remiser leurs politiques de soutien à l'activité", note-t-elle.

  Suite...

 
L’INDICE ZEW EN ALLEMAGNE