Jean Tirole, l'école d'économie française honorée par le Nobel

lundi 13 octobre 2014 16h09
 

STOCKHOLM/TOULOUSE (Reuters) - Jean Tirole s'est vu décerner lundi le prix Nobel d'économie pour ses travaux sur la régulation de secteurs économiques dominés par quelques grands acteurs, comme l'électricité ou les télécommunications, un des nombreux sujets d'étude de ce chercheur parmi les plus brillants de sa génération.

Président de l'Ecole d'économie de Toulouse, il est le premier Français couronné dans cette discipline depuis Maurice Allais (1988), lui-même devancé par le franco-américain Gérard Debreu (1983). Jean Tirole, 61 ans, est de plus le deuxième lauréat français d'un prix Nobel cette année, après Patrick Modiano, sacré jeudi en littérature.

L'Académie royale de Suède a dit avoir voulu honorer "un des économistes les plus influents de notre temps" qui a "éclairci les moyens de comprendre les secteurs économiques dominés par quelques grands groupes pour les réguler".

"Je suis vraiment très ému", a dit à Toulouse Jean Tirole, dont le nom figurait depuis des années parmi les favoris pour ce prix longtemps considéré comme une chasse gardée des Américains.

Il a tenu à y associer sa famille, ses étudiants et ses collègues et indiqué avoir une pensée particulière pour Jean-Jacques Laffont, le fondateur de l'Institut d'économie industrielle de Toulouse mort il y a dix ans et auquel il a succédé pour contribuer à en faire une des institutions de recherche les plus cotées en Europe.

"Un immense bravo à Jean Tirole qui fait la fierté de notre pays et de l'école d'économie française", a déclaré le ministre de l'Economie Emmanuel Macron sur Twitter.

Le Premier ministre Manuel Valls a utilisé le même vecteur pour saluer "un autre Français au firmament" la même année que Patrick Modiano. "Félicitations à Jean Tirole! Quel pied-de-nez au 'French bashing'", a-t-il écrit, alors que François Hollande a parlé de "fierté pour la France".

THÉORIE DES JEUX   Suite...

 
Le Français Jean Tirole, âgé de 61 ans, s'est vu décerner lundi le prix Nobel d'économie 2014 pour ses travaux sur le fonctionnement des marchés. /Photo prise le 13 octobre 2014/REUTERS/Fred Lancelot