Fiat Chrysler Automobiles fait ses débuts à Wall Street

lundi 13 octobre 2014 22h38
 

NEW YORK/MILAN (Reuters) - Fiat Chrysler Automobiles (FCA) a fait lundi ses débuts à Wall Street, une cotation qui symbolise le déplacement du centre de gravité vers les Etats-Unis du septième constructeur automobile mondial.

Le titre, qui a pris jusqu'à 8% dans les premiers échanges à la Bourse de New York, a clôturé sur un gain de 2,5% à 8,92 dollars. A la Bourse de Milan, où le constructeur a repris la cotation à 15h45, l'action Fiat Chrysler a pris 1,22%.

L'entrée à Wall Street de la nouvelle entité vient couronner une décennie d'acquisitions et de restructurations menées par son administrateur délégué Sergio Marchionne.

L'agence de notation Standard & Poor's a fait savoir lundi soir qu'elle accordait à FCA des notes de crédit à long et court terme de "BB-" et "BB" respectivement, avec perspective stable, soit les mêmes notes que celles dont bénéficiait Fiat.

Sergio Marchionne et John Elkann, président de FCA, sonneront la cloche de clôture de Wall Street ce lundi 13 octobre, jour qui célèbre l'arrivée de Christophe Colomb aux Amériques.

"La moitié de nos volumes sont vendus aux Etats-Unis. Je veux faire de FCA une entreprise cotée aux Etats-Unis", a déclaré Sergio Marchionne.

Certains analystes financiers estiment toutefois que ce dernier n'a pas choisi le meilleur moment pour attirer les investisseurs américains: le marché automobile américain est à un pic, la reprise du marché européen, après des années de déclin, reste fragile et le marché latino-américain continue de montrer des signes de faiblesse.

"C'est n'est pas le moment de mettre sur le marché une valeur automobile. Ceci intervient dans la foulée de l'avertissement sur résultats de Ford (...)", a déclaré Arndt Ellinghorst, analyste chez ISI Group.

Fin septembre, Ford abaissé sa prévision de bénéfice imposable cette année à six milliards de dollars, au lieu des sept à huit milliards de dollars précédemment anticipés, en raison du coût du rappel de voitures en Amérique du Nord et des pertes plus élevées que prévu en Russie et en Amérique du Sud.   Suite...

 
A l'entrée du New York Stock Exchange, lundi. Fiat Chrysler Automobiles (FCA) a fait lundi ses débuts à Wall Street, une cotation qui symbolise le déplacement du centre de gravité vers les Etats-Unis du septième constructeur automobile mondial. /Photo prise le 13 octobre 2014/REUTERS/Eduardo Munoz