Feu vert de Bruxelles au projet nucléaire de Hinkley Point

mercredi 8 octobre 2014 20h24
 

par Barbara Lewis et Foo Yun Chee

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a approuvé mercredi le projet britannique garantissant à EDF le prix de l'électricité qui sera produite par la nouvelle centrale nucléaire de Hinkley Point, dont le groupe français sera le maître d'oeuvre.

La garantie de prix, dénoncée comme une distorsion de concurrence par ses détracteurs, a été approuvée à 16 voix pour, cinq contre et une abstention lors d'une réunion tendue du collège des 28 commissaires, ont déclaré des sources à Reuters. Plusieurs commissaires étaient absents.

Cette décision ouvre la voie à la construction de la centrale nucléaire à Hinkley Point, dans le sud-ouest de la Grande-Bretagne.

Le gouvernement britannique a facilité le feu vert à ce projet de 19 milliards d'euros en acceptant de réduire son financement et la part des bénéfices dégagés par EDF revenant au groupe français, a dit la Commission.

Cette décision pourrait constituer un précédent pour des pays comme la République tchèque, la Lituanie et la Pologne, qui ont demandé des précisions sur le niveau des aides publiques autorisées pour de tel projets. C'est la première fois que la CE autorise une aide publique pour une centrale nucléaire.

"Nous avons conclu qu'il y avait une défaillance du marché. Sans soutien, cet investissement n'aurait pas eu lieu", a déclaré le commissaire à la Concurrence, Joaquin Almunia.

La décision de la CE sera définitive mais peut être contestée auprès des tribunaux.

L'Autriche avait prévenu début octobre qu'elle saisirait la Cour de justice européenne si la Commission européenne donnait son aval au projet de Hinkley Point.   Suite...

 
La Commission européenne a approuvé mercredi le projet britannique garantissant à EDF le prix de l'électricité qui sera produite par la nouvelle centrale nucléaire de Hinkley Point, dont le groupe français sera le maître d'oeuvre. /Photo d'archives/REUTERS/Suzanne Plunkett