Le FMI revoit en baisse ses prévisions pour la France

mardi 7 octobre 2014 15h14
 

WASHINGTON (Reuters) - Le Fonds monétaire international (FMI) a revu en baisse mardi ses prévisions de croissance pour la France à 0,4% pour cette année et 1,0 pour l'an prochain.

Lors de sa précédente révision, début juillet, le FMI tablait encore sur une croissance de l'économie française de 0,7% en 2014 et 1,4% en 2015.

Les nouvelles prévisions, qui figurent dans les perspectives économiques mondiales d'automne du Fonds, se situent au même niveau que celles retenues par le gouvernement français dans le projet de loi de finances 2015 présenté au début du mois.

S'agissant de l'économie mondiale, le FMI a de nouveau revu en baisse ses prévisions de croissance, pour tenir compte du début 2014 encore plus faible que prévu précédemment, tout particulièrement dans la zone euro et au Japon, mais aussi de l'impact des tensions géopolitiques.

Le FMI souligne que le haut niveau d'endettement public et privé, héritage de la situation d'avant-crise, jette toujours une ombre sur la reprise des économies avancées tandis que les pays émergents s'adaptent à des rythmes de croissance plus faibles que dans une période récente.

Pour l'ensemble de l'économie mondiale, les économistes de l'institution n'attendent plus qu'une croissance de 3,3% cette année, soit 0,1 point de moins que lors de leur révision de juillet, quand ils étaient passés de 3,7% à 3,4%.

Ce chiffre suppose une accélération pour le second semestre, avec une croissance qui atteindrait 3,9% en rythme annuel contre 2,7% au premier semestre, affecté par le très mauvais début d'année de l'économie américaine.

Pour 2015, la nouvelle prévision du FMI s'inscrit à 3,8%, contre 4,0% précédemment.

Pour les seules économies avancées, ses économistes maintiennent leur prévision de 1,8% en 2014 et ramènent celle de 2015 de 2,4% à 2,3%.   Suite...

 
Le Fonds monétaire international a revu en baisse ses prévisions de croissance pour la France à 0,4% pour cette année et 1,0 pour l'an prochain. Lors de sa précédente révision, début juillet, le FMI tablait encore sur une croissance de l'économie française de 0,7% en 2014 et 1,4% en 2015. /Photo d'archives/REUTERS/Yuri Gripas