Wall Street finit en léger recul, Hewlett-Packard monte

lundi 6 octobre 2014 22h41
 

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en léger recul lundi, victime de quelques prises de bénéfices après ses fortes hausses de vendredi en réaction à l'annonce que l'économie américaine a crée plus d'emplois que prévu au mois de septembre.

Le marché a par ailleurs été pris en étau entre, d'un côté des prises de bénéfices sur Micron Technologies, de l'autre un fort courant d'achats sur Hewlett-Packard après la décision du groupe informatique de se scinder en deux.

L'indice Dow Jones a perdu 17,78 points, soit 0,1%, à 16.991,91. Le S&P-500, plus large, a perdu 3,08 points, soit 0,16%, à 1.964,82. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 20,82 points (-0,47%) à 4.454,80 points.

Vendredi, le S&P avait pris 1,12%, meilleure performance en près de deux mois, porté par des chiffres de l'emploi qui ont plu aux investisseurs sans susciter la crainte de voir la Réserve fédérale relever ses taux plus tôt que prévu.

"Le mouvement de vendredi a été relativement important et, en dépit des bonnes nouvelles sur Hewlett-Packard et d'autres opérations (de fusions & acquisitions), il y a une certaine nervosité sur le marché", note Rick Meckler, chez LibertyView Capital Management à Jersey City, dans l'Etat du New Jersey.

"Avant la saison des résultats, on assiste à beaucoup de trading de court terme et la volatilité augmente", dit-il.

La volatilité du marché a par ailleurs été accentuée par le premier cas d'Ebola identifié la semaine dernière aux Etats-Unis, ainsi que par les troubles à Hong Kong, l'un des centres financiers les plus importants de la planète.

VOLATILITÉ EN HAUSSE   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS