La croissance en Grande-Bretagne plus marquée que prévu

mardi 30 septembre 2014 12h08
 

LONDRES (Reuters) - L'économie britannique a enregistré une croissance de 0,9% au deuxième trimestre, révisée par rapport à une estimation précédente de 0,8%, selon les chiffres définitifs publiés mardi par l'Office des statistiques nationales (ONS).

La croissance du premier trimestre en revanche a été revue en légère baisse à +0,7% au lieu de +0,8%.

Les économistes attendaient en moyenne une confirmation à +0,8% au deuxième trimestre.

Sur un an, la croissance du produit intérieur brut (PIB) est confirmée à 3,2% au deuxième trimestre, comme attendu par les économistes, après 2,9% (révisé de 3,0%) en janvier-mars.

L'activité a augmenté de 1,1% dans les services, plus forte croissance depuis le troisième trimestre de 2011, et de 0,7% dans la construction alors qu'elle avait été précédemment annoncée stable.

L'investissement des entreprises a augmenté de 3,3% au deuxième trimestre pour afficher un bond de 11,0% sur un an.

Un responsable de l'ONS a souligné que ce chiffre était gonflé par la nouvelle méthodologie européenne qui comptabilise les dépenses de recherches comme un investissement plutôt que comme une consommation.

Les dépenses de ménages ont progressé de 0,6% en variation trimestrielle et le revenu disponible des ménages de 2,2%. Le taux d'épargne a augmenté à 6,7% contre 5,7% en janvier-mars.

Avec ces révisions et le changement de méthodologie, le PIB britannique est maintenant supérieur de 2,7% à son pic d'avant la récession de 2008-2009.   Suite...

 
L'économie britannique a enregistré une croissance de 0,9% au deuxième trimestre, révisée par rapport à une estimation précédente de 0,8%. /Photo d'archives/REUTERS/Sukree Sukplang