September 26, 2014 / 1:18 PM / 3 years ago

La croissance US du 2e trimestre révisée à la hausse à 4,6%

3 MINUTES DE LECTURE

LA CROISSANCE AUX ETATS-UNIS

WASHINGTON (Reuters) - La croissance de l'économie américaine a atteint au deuxième trimestre son rythme le plus élevé depuis deux ans et demi, montrent vendredi les chiffres définitifs publiés par le département du Commerce, une accélération qui a profité à tous les secteurs et de bon augure pour le second semestre.

Le produit intérieur brut (PIB) de la première économie mondiale a progressé de 4,6% en rythme annualisé sur la période avril-juin, un chiffre conforme au consensus des estimations d'économistes établi par Reuters. La précédente estimation, fin août, avait donné une croissance annualisée de 4,2%.

Cette performance, la meilleure depuis le quatrième trimestre 2011, traduit entre autres une augmentation de l'investissement des entreprises et des exportations plus forte qu'estimé auparavant.

Cette révision à la hausse conforte logiquement les perspectives solides pour le troisième trimestre. Les indicateurs conjoncturels publiés jusqu'à présent sur l'activité manufacturière, le commerce extérieur et l'immobilier suggèrent que l'élan d'avril-juin s'est maintenu et les prévisions de croissance pour juillet-septembre vont jusqu'à 3,6%.

Au premier trimestre, le PIB américain s'était contracté de 2,1%, toujours en rythme annualisé, en raison notamment de la rigueur exceptionnelle de l'hiver.

Toutes les composantes du PIB ont été révisées à la hausse, à l'exception de la consommation des ménages, simplement confirmée en hausse de 2,5%.

L'investissement des entreprises, lui, affiche un bond de 11,2% en rythme annualisé contre +10,7% dans la précédente estimation.

La demande intérieure a augmenté de 3,4% au lieu de +3,1% annoncé le mois dernier.

Les stocks des entreprises ont augmenté en valeur de 84,8 milliards de dollars au deuxième trimestre, légèrement plus qu'estimé en août (83,9 milliards). La reconstitution des stocks a contribué à la croissance du PIB à hauteur de 1,42 point.

Les exportations enregistrent un bond de 11,1%, le plus marqué depuis le quatrième trimestre 2010.

Lucia Mutikani, Marc Angrand pour le service français, édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below