Wall Street en forte baisse, Apple et le dollar pèsent

jeudi 25 septembre 2014 22h42
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini en forte baisse jeudi sous la pression d'Apple lourdement sanctionné après les ratés de la mise à jour de son système d'exploitation iOS 8 et alors le dollar fort commence à susciter des inquiétudes.

L'indice Dow Jones a cédé 264,26 points, soit 1,54%, à 16.945,80 avec l'ensemble de ses 30 composantes dans le rouge.

Le Standard & Poor's 500, référence des gérants américains, a perdu 32,30 points ou 1,62% à 1.965,99, sa plus forte baisse depuis le mois de juillet qui le fait clôturer sous un important niveau de soutien et à quelque 2,3% de sa dernière clôture record.

Le Nasdaq Composite a lâché de son côté 88,47 points (1,94%) à 4.466,75.

Apple, en baisse de 3,81% à 97,87 dollars avec près de 100 millions de titres échangés, a plombé le S&P comme le Nasdaq 100 après avoir dû retirer la mise à jour de son nouveau système d'exploitation pour téléphones portables et tablettes, derniers déboires en date subis par le groupe depuis la présentation de l'iPhone 6 et l'iPhone 6 Plus au début du mois.

En deux séances, la firme à la pomme a vu partir en fumée quelque 25 milliards de dollars de capitalisation boursière.

Les dix grands indices sectoriels S&P ont fini en repli, les technologiques (-2,28%) signant la plus mauvaise performance.

Le S&P lui-même a clôturé dix points sous le niveau des 1.976 correspondant à sa moyenne mobile à 50 jours, un support technique important sur lequel il avait pu rebondir lorsqu'il l'avait testé précédemment.

La vigueur du dollar commence par ailleurs à inquiéter certains investisseurs. Le billet vert s'est encore raffermi d'environ 0,2% sur la journée face à un panier de devises pour atteindre un plus haut de quatre ans, et sa progression de près de 7% depuis le début du trimestre n'a pas eu d'équivalent depuis six ans.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS