Suspension des négociations à Air France, la grève continue

jeudi 25 septembre 2014 22h14
 

PARIS (Reuters) - La direction d'Air France a suspendu jeudi soir ses négociations avec les pilotes en grève depuis 11 jours et il n'était pas sûr qu'elles reprennent dans la nuit, a déclaré à Reuters un dirigeant syndical.

La compagnie aérienne n'a pu assurer jeudi que 48% de son programme de vols, avec 62% de grévistes. La direction prévoit aussi 48% de vols assurés vendredi mais une légère baisse du nombre de grévistes, à 58%.

"Les négociations ont été suspendues par la direction. Ça peut reprendre cette nuit comme demain", a déclaré Julien Duboz, porte-parole du Syndicat des pilotes d'Air France (Spaf).

"La DRH essaye de voir si elle peut faire un montage juridique pour certains points de nos revendications. C'est un peu au point mort. On n'a en tout cas pas les réponses à certaines questions", a-t-il ajouté.

Prié de dire si la grève continuait, il a répondu : "A l'heure où je vous parle, oui."

Le conflit porte sur le développement de Transavia, la filiale low-cost d'Air France.

Les syndicats ont obtenu mercredi le retrait du projet Transavia Europe, qu'ils voyaient comme la première étape vers la délocalisation des emplois de la compagnie à bas coûts.

Ils réclament aussi des garanties sur le développement de Transavia France, avec notamment un contrat unique pour les pilotes des filiales françaises.

Jusqu'ici, la direction s'y oppose en faisant valoir que le surcoût, estimé à 3%, effacerait la marge de Transavia.   Suite...

 
La direction d'Air France a suspendu jeudi soir ses négociations avec les pilotes en grève depuis 11 jours et la grève devait se poursuivre vendredi. La compagnie aérienne n'a pu assurer jeudi que 48% de son programme de vols et prévoit aussi 48% de vols assurés vendredi. /Photo prise le 15 septembre 2014/REUTERS/Eric Gaillard