Le recul des prêts au secteur privé met la BCE sous pression

jeudi 25 septembre 2014 15h13
 

par Eva Taylor

FRANCFORT (Reuters) - Les prêts aux ménages et aux entreprises de la zone euro ont diminué pour le 28e mois consécutif en août, comme pour illustrer la nécessité pour la Banque centrale européenne (BCE) de poursuivre ses efforts pour relancer le crédit.

Ces prêts ont reculé de 1,5% en rythme annuel après une baisse de 1,6% en juillet, montrent les statistiques publiées jeudi par la BCE.

Même si la baisse s'est légèrement atténuée, elle demeure l'une des principales préoccupations de l'institut d'émission.

L'économie de la zone euro a calé au deuxième trimestre et l'inflation se situe depuis près d'un an sous 1%, dans ce que le président de la BCE, Mario Draghi, appelle la "zone dangereuse".

La BCE a déjà réagi à cette situation en baissant à nouveau ses taux directeurs, déjà à des niveaux très bas et même négatif pour l'un d'entre eux. Elle a également lancé un nouveau programme de prêts à long terme très bon marché pour les banques (TLTRO), dans l'espoir de les voir injecter cet argent dans l'économie réelle en aidant en priorité les petites et moyennes entreprises.

Ces mesures, complétées par un projet de programme de rachats de titres adossés à des actifs (ABS) et d'obligations sécurisées, pourraient se révéler insuffisantes, suggèrent les statistiques publiées jeudi.

DRAGHI INQUIET POUR LA REPRISE   Suite...

 
LE CRÉDIT AU SECTEUR PRIVÉ DANS LA ZONE EURO