LCI réduit drastiquement la voilure et change de format

mardi 23 septembre 2014 18h29
 

par Gwénaëlle Barzic

PARIS (Reuters) - TF1 a dévoilé mardi un projet de lourde restructuration de sa chaîne d'information en continu LCI qui cesserait d'exister dans sa forme actuelle et perdrait 60% de ses effectifs après le refus du CSA d'autoriser son passage en gratuit.

Le groupe de télévision défend toujours la transformation de LCI en chaîne gratuite et va déposer à cette fin un recours en référé devant le Conseil d'Etat pour faire annuler la décision rendue fin juillet par le Conseil supérieur de l'audiovisuel.

Mais si elle ne parvient pas à ses fins, la filiale de Bouygues a prévu un scénario alternatif qui ferait de LCI une plateforme de contenus payants accessibles sur tous les supports avec à la clef 148 suppressions de postes sur un total de 247.

Ces annonces, qui ont été présentées aux représentants du personnel dans la matinée lors de réunions avec les différentes entités du groupe, ont été accueillies avec "sidération" par les salariés, selon Emmanuel Raoul, délégué du SNJ-CGT de LCI.

"C'est inacceptable pour nous aussi bien au niveau éditorial qu'au niveau de la préservation des emplois. Cela marque la fin de LCI en tant que chaîne d'information en continu pour un produit dont la distribution n'est pour l'instant pas actée", a-t-il expliqué à Reuters.

Dans une déclaration aux salariés que Reuters a pu consulter, le PDG de TF1 Nonce Paolini explique vouloir faire de LCI "un média d'un genre nouveau", très différent de l'offre d'information actuelle.

"SABORDAGE"   Suite...

 
TF1 a dévoilé mardi un projet de lourde restructuration de sa chaîne d'information en continu LCI qui cesserait d'exister dans sa forme actuelle et perdrait 60% de ses effectifs après le refus du CSA d'autoriser son passage en gratuit. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau