Vivarte, une stratégie de relance sous haute surveillance

lundi 22 septembre 2014 20h22
 

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Vivarte, géant français de l'habillement et de la chaussure qui vient de boucler un vaste plan de restructuration de sa dette, s'est engagé dans une stratégie de relance qui peine à porter ses fruits et suscite des interrogations sur le soutien des futurs actionnaires au PDG du groupe.

Vivarte, propriétaire de Naf Naf, Kookaï, André, Minelli, Chevignon, La Halle aux vêtements et La Halle aux chaussures, est parvenu à boucler fin juillet une des plus grosses opérations de restructuration financière jamais intervenue en Europe, sans que la stratégie de son PDG Marc Lelandais n'ait été jusqu'ici ouvertement remise en cause par ses créanciers.

La société, qui a vu sa dette effacée de 2,0 milliards d'euros pour être ramenée à 800 millions, doit passer dans le courant du mois d'octobre aux mains d'une douzaine de fonds d'investissement parmi lesquels Oaktree, Alcentra, GoldenTree et Babson seront actionnaires de référence.

Face à l'effritement des ventes du groupe aux prises avec un marché de l'habillement en recul continu depuis 2008, Marc Lelandais, arrivé au printemps 2012, a opté pour un ambitieux repositionnement de ses deux marques phare, La Halle aux vêtements et La Halle aux chaussures, qui pesaient alors pour près de la moitié des ventes et des résultats du groupe.

Ce plan a fait le pari d'une montée en gamme pour transformer La Halle en une sorte de grand magasin dédié aux "deuxièmes" lignes des marques du groupe, Caroll, Kookaï ou Chevignon, avec des installations coûteuses (400 euros le mètre carré) en centre-ville et des rénovations plus limitées dans les zones périphériques.

Le nouveau modèle délaisse ainsi le créneau des premiers prix - où dominent des enseignes comme Kiabi, propriété de la famille Mulliez (Auchan), et où l'irlandais Primark vient de faire une percée foudroyante - pour se confronter aux géants espagnol Zara (groupe Inditex) et suédois H&M.

"STRATÉGIE ASSEZ CURIEUSE"   Suite...