July 6, 2017 / 9:38 AM / in 18 days

Reckitt Benckiser abaisse ses prévisions après la cyberattaque

2 MINUTES DE LECTURE

Reckitt Benckiser a revu en baisse jeudi sa prévision de croissance après l'attaque informatique d'ampleur mondiale survenue le mois dernier, devenant ainsi l'une des premières entreprises à évaluer le coût de cet incident qui a affecté la production et la distribution du groupe britannique de produits de grande consommation. /Photo d'archives/Stephen Hird

LONDRES (Reuters) - Reckitt Benckiser a revu en baisse jeudi sa prévision de croissance après l'attaque informatique d'ampleur mondiale survenue le mois dernier, devenant ainsi l'une des premières entreprises à évaluer le coût de cet incident qui a affecté la production et la distribution du groupe britannique de produits de grande consommation.

De grandes entreprises et des services publics, notamment en Russie, en Ukraine, mais aussi au Danemark, en France, en Grande-Bretagne, en Norvège et aux Pays-Bas, ont été victimes le 27 juin d'une attaque via un logiciel malveillant qui crypte et efface les fichiers des utilisateurs de Windows, le système d'exploitation de Microsoft.

Reckitt, fabricant des préservatifs Durex, de l'antalgique Nurofen et du nettoyant Harpic, a déclaré s'attendre à une baisse de 2% de ses revenus à périmètre comparable au deuxième trimestre à la suite de cette cyberattaque.

Le titre recule de 1,39% vers 09h00 GMT, parmi les plus nets replis de la Bourse de Londres qui cède 0,11% à ce stade.

Le groupe a ajouté qu'il serait également affecté, dans une moindre mesure, par des modifications fiscales en Inde.

Il a abaissé sa prévision de croissance du chiffre d'affaires net à périmètre comparable sur l'ensemble de l'année à 2% contre 3% auparavant.

"L'attaque a effectivement perturbé la capacité de l'entreprise à produire et à distribuer des produits à des clients sur de multiples marchés au sein de Reckitt Benckiser", a déclaré la société.

"Par conséquent, nous n'avons pas pu expédier et facturer des commandes aux clients avant la fin du trimestre", a-t-elle ajouté.

Reckitt a noté que certaines de ses usines n'étaient toujours pas pleinement opérationnelles même si des projets sont en cours pour un retour à la normale.

Paul Sandle, Claude Chendjou pour le service français, édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below