5 juillet 2017 / 16:21 / dans 3 mois

L'Europe termine dans le calme avant la Fed, le pétrole baisse

Les principales Bourses européennes ont terminé sans grand changement mercredi. À Paris, le CAC 40 a pris 0,1%. Le Footsie britannique a gagné 0,14% et le Dax allemand 0,13%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont terminé sans grand changement mercredi au terme d‘une séance calme freinée par la baisse du pétrole, dans un climat attentiste avant la publication du compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed).

À Paris, le CAC 40 a pris 0,1% (5,2 points) à 5.180,1 points. Le Footsie britannique a gagné 0,14% et le Dax allemand 0,13%. L‘indice EuroStoxx 50 a fini à l‘équilibre (-0,03%), le FTSEurofirst 300 a gagné 0,11% et le Stoxx 600 0,18%.

Au moment de la clôture européenne, le Dow Jones abandonnait 0,06% alors que le Nasdaq gagnait 0,43%, grâce entre autres à la progression de 1,5% de Microsoft.

Les investisseurs européens sont restés prudents dans l‘attente de la publication, à 18h00 GMT, des “minutes” de la Fed sur la réunion des 13 et 14 juin.

Ils s‘interrogent sur la teneur des débats au sein du FOMC après que les statistiques ont fait état d‘un léger ralentissement de la consommation des ménages et de l‘inflation américaine et alors que la banque centrale prévoit une troisième hausse des taux cette année.

Les marchés espèrent aussi avoir quelques indications sur le calendrier de la réduction du bilan de la Fed, gonflé ces dernières années par ses achats massifs d‘obligations du Trésor.

Principal indicateur publié ce mercredi aux Etats-Unis, les commandes à l‘industrie ont subi un recul inattendu de 0,8% au mois de mai, après -0,3% au mois d‘avril.

Ce chiffre s‘est traduit par un repli des rendements des “Treasuries”. Celui des emprunts d‘Etat à dix ans est revenu à 2,33% contre plus de 2,35% peu avant la publication de la statistique.

Le pétrole, après huit séances de hausse, chute de nouveau, victime du renforcement du dollar et de signes d‘augmentation des exportations de l‘Opep. Le Brent perd 3,25% et le brut léger américain (West Texas Intermediate) 3,78%.

Du côté des changes, l‘euro se stabilise face au dollar autour de 1,1335 tandis que le billet vert revient à l‘équilibre face à un panier de devises de référence après avoir touché un plus haut d‘une semaine.

Sur le marché actions, le compartiments des valeurs pétrolières enregistre la plus forte baisse sectorielle en Europe (-1,36%).

TechnipFMC et Total ferment la marche du CAC 40 en perdant respectivement 2,88% et 1,49%.

La plus forte baisse du Stoxx 600 revient à Worldpay, qui a cédé 8,82% après un bond de près de 28% mardi. Le groupe britannique a annoncé avoir accepté une offre de rachat de Vantiv, spécialiste américain des technologies de cartes de crédit, pour un montant de 7,7 milliards de livres (8,78 milliards d‘euros).

A l‘opposé, le danois Chr. Hansen, spécialisé dans la fabrication d‘ingrédients, d‘enzymes et de probiotiques pour le secteur agroalimentaire, affiche un gain de 6,28% après avoir publié des résultats et des prévisions supérieurs aux attentes.

Adidas a pris 4,9% après une note favorable de HSBC, qui s‘attend à voir le groupe allemand revoir ses prévisions à la hausse.

Laetitia Volga, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below