June 20, 2017 / 1:51 PM / in a month

Wall Street ouvre en baisse, le pétrole pèse sur la tendance

3 MINUTES DE LECTURE

La Bourse de New York cède du terrain mardi en début de séance, la forte baisse des cours du pétrole pesant sur la tendance au lendemain de nouveaux records sur fond de rebond des valeurs technologiques. Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perd 1,45 point, soit 0,01%, à 21.527,54. /Photo d'archives/Andrew Kelly

(Reuters) - La Bourse de New York cède du terrain mardi en début de séance, la forte baisse des cours du pétrole pesant sur la tendance au lendemain de nouveaux records sur fond de rebond des valeurs technologiques.

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perd 1,45 point, soit 0,01%, à 21.527,54. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,2% à 2448,47 et le Nasdaq Composite cède 0,19% à 6227,14.

Au même moment, le cours du baril de pétrole brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) chute de 3,01% à 42,87 dollars, au plus bas depuis la mi-novembre, et le Brent abandonne 2,58% à 45,70 dollars. L'un et l'autre sont pénalisés par des informations montrant une hausse de la production en Libye et au Nigeria.

Chevron - plus forte baisse du Dow - et Exxon Mobil, les deux plus gros groupes pétroliers cotés des Etats-Unis, perdent respectivement 1,22% et 0,79%.

Les marchés actions européens évoluent quant à eux en ordre dispersé: l'indice large Stoxx 600 abandonne 0,19% et le FTSE à Londres 0,17% tandis que le CAC 40 à Paris gagne 0,19% et qu'à Francfort, le Dax est inchangé.

A Wall Street, le Dow Jones et le S&P 500 ont inscrit de nouveaux records lundi, à la faveur entre autres du rebond des valeurs technologiques après deux semaines de repli. Mardi, l'indice S&P des hautes technologies recule de 0,09%.

En hausse, Lennar, le numéro deux de la construction résidentielle aux Etats-Unis, gagne 4,04% après ses résultats trimestriels, marqués par un bénéfice meilleur qu'attendu, et l'annonce d'une forte hausse de son carnet de commandes sur le trimestre à fin mai.

McDonald's prend 1,1% et a inscrit un plus haut à la faveur d'un relèvement de recommandation.

Sur le marché des changes, le dollar évolue au plus haut depuis trois semaines face à un panier de référence, soutenu par les dernières déclarations de responsables de la Réserve fédérale - dont William Dudley, le président de la Fed de New York - sur la bonne santé de l'économie américaine, qui ravivent les anticipations de relèvement des taux d'ici la fin de l'année.

Marc Angrand, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below