19 juin 2017 / 11:09 / il y a 2 mois

Les Bourses repartent de l'avant, le succès de Macron salué

Les Bourses européennes sont en hausse assez nette lundi à mi-séance. Vers 10h52 GMT, le CAC 40 gagne 0,92%, le Dax progresse de 0,81% et le FTSE avance de 0,58%. /Photo d'archives/Kai Pfaffenbach

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont en hausse assez nette lundi à mi-séance, les indices repartant de l'avant après une phase de consolidation et les investisseurs saluant la large majorité obtenue sans surprise par le mouvement d'Emmanuel Macron à l'issue des élections législatives en France.

Wall Street devrait suivre le mouvement, les contrats à terme sur ses indices signalant une ouverture en hausse de l'ordre de 0,3% pour le Dow Jones ainsi que pour le Standard & Poor's 500, et de 0,6% pour le Nasdaq.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,92% à 5.311,49 points vers 10h52 GMT. À Francfort, le Dax progresse de 0,81% et à Londres, le FTSE avance de 0,58%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 prend 0,67%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro 0,91% et le Stoxx 600 0,63%.

La tendance est soutenue notamment par les ressources de base, dont l'indice européen prend autour de 1%, avec notamment un gain de 2,8% pour ArcelorMittal, plus forte hausse du CAC 40.

Le secteur bancaire (+1%) profite pour sa part de plusieurs notes positives sur Credit Suisse (+3,4%), Deutsche Bank étant notamment passer à "acheter" sur la valeur.

A Amsterdam, Philips gagne plus de 5%, au plus haut depuis plus de 15 ans, après un article de presse selon lequel le fonds activiste Third Point est en train de monter au capital du groupe.

La progression est beaucoup moins marquée pour la Bourse de Milan (+0,09%), sur fond de craintes concernant l'avenir de deux banques de Vénétie en difficulté, la piste d'un renflouement par l'Etat italien paraissant s'éloigner.

Sur le marché des changes, le dollar est en léger repli face à un panier de devises de référence.

L'euro avance très légèrement face au billet vert, à plus de 1,12 dollar, au lendemain des résultats des élections législatives en France, qui assurent au président Emmanuel Macron une majorité confortable pour mettre en oeuvre ses projets de réformes.

"Nous pensons que les réformes de Macron vont transformer la France comme les réformes de (Margaret) Thatcher ont guéri il y a 35 ans l'homme malade de l'Europe d'alors, le Royaume-Uni", estime Holger Schmieding, économiste de Berenberg.

L'issue du scrutin permet au rendement des obligations françaises à dix ans de se maintenir autour de 0,63%, non loin de son plus bas niveau depuis novembre.

De son côté, la livre sterling progresse légèrement face au dollar et est stable face à l'euro alors que s'ouvrent officiellement ce lundi les négociations entre Londres et Bruxelles sur la sortie du Royaume-uni de l'Union européenne.

Wall Street a fini vendredi en ordre dispersé dans une fourchette étroite, pénalisée par les valeurs de la grande distribution après l'annonce du rachat de l'enseigne Whole Foods Market par Amazon, illustration de la volonté du géant du commerce électronique de contester la position des géants historiques du secteur.

Patrick Vignal, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below