Le rachat de Whole Foods Market par Amazon perturbe Wall Street

vendredi 16 juin 2017 23h29
 

par Lewis Krauskopf

NEW YORK (Reuters) - Les marchés américains ont fini peu changés vendredi, après des indicateurs jugés décevants, freinés par un secteur de la distribution alimentaire inquiet du rachat de Whole Foods Market par Amazon.com.

La hausse du secteur de l'énergie a néanmoins permis au Dow Jones et au S&P-500 de finir la semaine sur une légère hausse, tandis qu'Apple a pesé encore une fois sur le Nasdaq.

L'indice des 30 plus grandes valeurs américaines a gagné 24,38 points, soit 0,11% à 21.384,28 points.

Le S&P-500, plus large, a fini sur une note stable (+0,69 point), soit 0,03%, à 2.433,15 points.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 13,74 points (-0,22%) à 6.151,76 points.

Sur la semaine, le Dow a progressé de 0,47%, le S&P-500 est stable (-0,01%), tandis que le Nasdaq, à forte composante technologique, affiche un recul de 0,93%.

Amazon.com a annoncé avant l'ouverture le rachat de la chaîne de magasins d'alimentation "bio" Whole Foods Market pour 13,7 milliards de dollars (12,3 milliards d'euros).

Plus forte hausse du S&P 500, Whole Foods Market s'est adjugé 29,1%, tandis que le géant de la distribution en ligne s'est octroyé 2,44%.   Suite...

 
Des traders à Wall Street. La Bourse de New York a clôturé en hausse vendredi. Le Dow Jones a gagné 0,11%, le S&P-500 0,03% et le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 0,22%. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid