June 14, 2017 / 3:21 PM / a month ago

Sky Italia coiffe Mediaset pour la Ligue des champions 2018-2021

3 MINUTES DE LECTURE

La filiale italienne de Sky, le géant britannique de la télévision payante, a remporté l'appel d'offres pour les droits de retransmission de la Ligue des champions à partir de 2018, infligeant ainsi un nouveau revers au titulaire actuel Mediaset. /Photo d'archives/Stefano Rellandini

MILAN (Reuters) - La filiale italienne de Sky, le géant britannique de la télévision payante, a remporté l'appel d'offres pour les droits de retransmission de la Ligue des champions à partir de 2018, infligeant ainsi un nouveau revers au titulaire actuel Mediaset, a-t-on appris mercredi de source proche du dossier.

En 2014, Mediaset avait déboursé un peu moins de 700 millions d'euros pour s'offrir le droit de diffuser sur son bouquet payant les matches de la prestigieuse compétition européenne de football, ce qui avait grevé ses coûts mais lui permettait de disposer d'un avantage sur Sky Italia.

Malgré une offre supérieure aux 227 millions d'euros par saison proposés lors du précédent appel par Mediaset, cela n'a suffi, a expliqué la source à Reuters, sans plus de précisions.

La filiale italienne de Sky a de son côté proposé entre 270 millions et 290 millions d'euros par saison pour les droits de diffusion sur la période 2018-2021, a ajouté la source.

Le bouquet payant Premium de Mediaset compte deux millions d'abonnés principalement attirés par le sport, mais le groupe peine ces dernières années à recruter suffisamment de nouveaux clients pour compenser la hausse de ses coûts de diffusion.

Augusto Preta, directeur général du cabinet IT Media Consulting, observe que l'appel d'offres de l'UEFA basé sur des droits exclusifs est de nature inflationniste, si bien que le montant déboursé par les diffuseurs augmente d'année en année.

En janvier, Mediaset, contrôlé par la famille de l'ancien président du Conseil Silvio Berlusconi, avait déclaré être prêt à réduire la voilure sur Premium et à cesser la diffusion des matches de football si cela devenait trop onéreux.

Le groupe avait ajouté qu'il postulerait pour les droits de la Ligue des champions, mais qu'il ne s'agirait que d'une "approche opportuniste" pour assurer la viabilité de ses activités.

Mediaset a échoué l'an dernier à céder ses activités de télévision payante au français Vivendi, ce qui a amené la société à accuser une perte et contraint la direction a repenser à sa stratégie.

La date butoir pour les offres était lundi matin. Une autre source a déclaré à Reuters qu'une décision officielle sur les droits de Ligue des champions n'avait pas encore été annoncée.

En Grande-Bretagne, Sky a été évincé par BT qui a conservé les droits de la Ligue des champions en acceptant de payer 1,2 milliard de livres (1,35 milliard d'euros), soit près d'un tiers de plus que lors de la précédente offre.

En Allemagne, la filiale de Sky a passé un accord de sous-licence avec le fournisseur Perform Group pour l'an prochain.

En France, l'opérateur télécoms SFR, filiale d'Altice a frappé un grand coup en mai en raflant à Canal+ et beIN Sports la totalité des droits de retransmission de la Ligue des champions jusqu'en 2021.

Giancarlo Navach, Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below