COR-Renault-Nissan réfléchit à un schéma de bonus cachés

mardi 13 juin 2017 20h07
 

par Laurence Frost

PARIS (Reuters) -

Rectifie les fonctions de Didier Leroy, en fin de dépêche

Les banquiers de l'alliance Renault-Nissan ont élaboré un projet permettant de verser des millions d'euros de bonus annuels supplémentaires au PDG Carlos Ghosn et à d'autres dirigeants via une société de service créée spécialement pour l'occasion, selon des documents vus par Reuters.

La proposition préliminaire prévoit que Renault, Nissan et maintenant aussi Mitsubishi versent à la société enregistrée aux Pays-Bas une portion des nouvelles synergies dégagées grâce à l'alliance. Celles-ci devraient atteindre 5,5 milliards d'euros l'an prochain, un nouveau record après 4,3 milliards en 2016.

Les fonds transférés sous la forme de bonus en numéraire et en titres serviraient à "encourager les dirigeants à poursuivre les opportunités de synergies", selon une présentation d'Ardea Partners, société de banque d'investissement conseillant Carlos Ghosn sur les questions d'intégration accrue de l'alliance.

Catherine Loubier, porte-parole de l'alliance, a déclaré : "Cet article n'est pas basé sur une information fournie par l'alliance ou les entreprises qui en sont membres, et aucune décision de cette sorte n'a été prise."

Elle s'est refusée à de plus amples commentaires et n'a pas répondu aux questions détaillées de Reuters sur la proposition ou sur les relations avec Ardea. Cette dernière a également refusé de faire un commentaire.   Suite...

 
Les banquiers de l'alliance Renault-Nissan ont élaboré un projet permettant de verser des millions d'euros de bonus annuels supplémentaires au PDG Carlos Ghosn (photo) et à d'autres dirigeants via une société de service créée spécialement pour l'occasion, selon des documents vus par Reuters. /Photo prise le 7 mars 2017/REUTERS/Denis Balibouse