Vers une plainte en nom collectif contre VW en Europe

mardi 13 juin 2017 17h42
 

par Kirstin Ridley et Toby Sterling

LONDRES/AMSTERDAM (Reuters) - Quelque 220.000 conducteurs des Pays-Bas, d'Angleterre et du Pays de Galles se sont regroupés mardi en vue d'une possible action collective contre Volkswagen.

Le cabinet d'avocats britannique Harcus Sinclair et la fondation néerlandaise Stichting Volkswagen Car Claim, qui représente environ 180.000 conducteurs des Pays-Bas, se sont associés dans une initiative qui pourrait déclencher une vague de procédures coordonnées en Europe.

La Volkswagen Car Claim Foundation explique qu'elle a pris cette décision à la suite de l'échec de négociations menées depuis 2015 avec Volkswagen, l'équipementier Bosch et les concessionnaires automobiles concernés aux Pays-Bas.

Le droit néerlandais dispose d'une procédure de plaintes en nom collectif similaire à celle des "class actions" aux Etats-Unis.

La fondation néerlandaise a ajouté "coopérer" avec des groupes de défense des automobilistes en Autriche, en Allemagne et en Suisse et a dit discuter avec d'autres en Espagne, en France, en Italie, en Pologne, en République tchèque et en Scandinavie.

"Nous sommes ravis de faire équipe avec Harcus Sinclair UK Limited, qui a fait un excellent travail en permettant aux conducteurs d'exiger de VW réparation devant les tribunaux", a déclaré Guido van Woerkom, le directeur de la fondation.

VW, le premier constructeur automobile d'Europe, a reconnu que 11 millions de véhicules étaient équipés d'un logiciel visant à manipuler les données relatives aux émissions polluantes de ses moteurs diesel.

Le groupe de Wolfsburg devra débourser jusqu'à 25 milliards de dollars aux Etats-Unis pour régler les litiges avec les clients, les autorités de protection de l'environnement, les Etats et les concessionnaires et a aussi proposé de racheter 500.000 véhicules polluants.   Suite...

 
Quelque 220.000 conducteurs des Pays-Bas, d'Angleterre et du Pays de Galles se sont regroupés mardi en vue d'une possible action collective contre Volkswagen. /Photo prise le 19 mai 2017/REUTERS/Fabian Bimmer