Les institutionnels publics privilégient immobilier et renouvelables, selon une enquête

lundi 12 juin 2017 11h02
 

par Claire Milhench

LONDRES (Reuters) - Les grands investisseurs institutionnels publics - banques centrales, fonds de pension et fonds souverains - prévoient de renforcer leurs investissements dans l'immobilier, les infrastructures et obligations vertes et les ressources renouvelables, montre une enquête annuelle publiée lundi.

Le Forum officiel des institutions monétaires et financières (OMFIF) a interrogé des responsables des investissements de 31 institutions publiques dont les actifs totalisent plus de 4.200 milliards de dollars.

Des marchés obligataires offrant des rendements historiquement bas quand ils ne sont pas négatifs et des marchés actions au plus haut ont renforcé l'attrait d'actifs certes illiquides mais dont les rémunérations sont à la fois régulières et prévisibles.

Près d'un quart des responsables des investissements interrogés prévoient d'augmenter leur exposition à l'immobilier dans les douze prochains mois et 37% d'entre eux veulent se renforcer dans le financement des infrastructures, montre l'enquête. Les fonds de placement privés (private equity) ont aussi le vent en poupe avec 23% des responsables interrogés qui souhaitent accroître leur part dans leurs allocations d'actifs.

En revanche, 26% d'entre eux prévoient de réduire la part des emprunts d'Etat des pays développés tout en affichant un intérêt croissant pour les obligations d'entreprise à haut rendement et pour les obligations des pays émergents.

Pour 15,4% des responsables interrogés, la faiblesse des rendements constitue le facteur d'inquiétude primordiale devant les risques géopolitiques, cités par 16,2% d'entre eux.

Les craintes d'une nouvelle crise au sein de l'Union européenne, le Brexit et les inquiétudes suscitées par la présidence de Donald Trump et par un retour en force du protectionnisme ont aussi été évoqués par les participants à l'enquête.

Cette dernière fait aussi ressortir un intérêt croissant des grands investisseurs publics pour l'économie verte, 38% des participants disant prévoir d'augmenter leurs investissements en obligations vertes et 35% leur exposition aux ressources renouvelables.   Suite...

 
Les grands investisseurs institutionnels publics - banques centrales, fonds de pension et fonds souverains - prévoient de renforcer leurs investissements dans l'immobilier, les infrastructures et obligations vertes et les ressources renouvelables, montre une enquête annuelle publiée lundi. /Photo prise le 5 mai 2017/REUTERS/Ivan Alvarado