June 12, 2017 / 6:28 AM / a month ago

Aldi va consacrer 3 milliards d'euros à son développement aux Etats-Unis

3 MINUTES DE LECTURE

Le groupe allemand de supermarchés à bas coûts Aldi a dit dimanche qu'il consacrerait 3,4 milliards de dollars (trois milliards d'euros) pour porter le nombre de ses magasins aux Etats-Unis à 2.500 d'ici 2022, un développement susceptible d'accentuer la guerre des prix dans le secteur. /Photo prise le 9 février 2017/Darren Staples

CHICAGO (Reuters) - Le groupe allemand de supermarchés à bas coûts Aldi a dit dimanche qu'il consacrerait 3,4 milliards de dollars (trois milliards d'euros) pour porter le nombre de ses magasins aux Etats-Unis à 2.500 d'ici 2022, un développement susceptible d'accentuer la guerre des prix dans le secteur.

Aldi exploite déjà 1.600 supermarchés aux Etats-Unis et avait dit cette année qu'il en ouvrirait 400 autres d'ici la fin de 2018. Le groupe avait également annoncé alors son intention de réaménager 1.300 magasins existants pour un total de 1,6 milliard de dollars.

Cette montée en puissance d'Aldi sur le marché américain vient à un moment de vive concurrence dans le secteur de la distribution aux Etats-Unis.

Lidl, l'autre géant allemand des supermarchés à bas coûts, a dit il y a près d'un mois que ses produits seraient jusqu'à 50% moins chers que ceux de ses concurrents dans les premiers magasins qu'il devrait ouvrir aux Etats-Unis le 15 juin.

Redoutant l'arrivée de Lidl et l'expansion d'Aldi, les distributeurs américains ont tenté de prendre les devants.

Kroger, numéro deux du secteur derrière Wal-Mart, a développé sa propre chaîne à bas coûts, Ruler Foods. Le groupe de supermarchés bio Whole Foods a de son côté lancé des magasins à prix moins chers sous le nom de "365".

Wal-Mart mène actuellement une expérience de baisse des prix dans 11 Etats américains, encourageant les exploitants de ses magasins à être 15% moins chers que la concurrence.

Aldi et Lidl sont susceptibles de bouleverser le marché aux Etats-Unis comme ils ont réussi à le faire en Grande-Bretagne, où leur expansion a bousculé les quatre grands noms que sont Tesco, Sainsbury, Asda (filiale de Wal-Mart) et Morisson.

Depuis 2014, il y a eu un total de 18 faillites dans le secteur de la distribution aux Etats-Unis.

"Nous nous développons à un moment où d'autres distributeurs sont en difficulté", déclare Jason Hart, président du directoire d'Aldi, cité dans un communiqué, ajoutant que les prix du groupe étaient également inférieurs parfois de moitié à ceux pratiqués dans le secteur.

Selon Aldi, ses ouvertures de magasins entraîneront la création de 25.000 emplois aux Etats-Unis, où le groupe allemand deviendra le numéro trois derrière Wal-Mart et Kroger.

Avec 2.500 magasins, Aldi disposera d'un nombre de points de vente représentant quelque 53% du total de Wal-Mart.

Nandita Bose, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below