Wall Street grimpe, records pour le Dow et le S&P-500

vendredi 9 juin 2017 17h29
 

(Reuters) - Wall Street grimpe vendredi en début de séance grâce notamment aux banques, dont la progression permet aux Dow Jones et au Standard & Poor's 500 d'évoluer à des plus haut historiques.

Les indices ont ouvert sans grand changement avec un impact limité du résultat du scrutin britannique qui a vu la Première ministre Theresa May perdre la majorité absolue à la Chambre des communes, avant de s'orienter franchement dans le vert.

L'indice Dow Jones gagne 0,52%, à 21.293,24 points vers 14h30 GMT, soit une heure après l'ouverture.

Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,46% à 2.445,10 et le Nasdaq Composite prend 0,3% à 6.341,57.

Theresa May, qui disposait d'une majorité absolue, avait convoqué ces législatives anticipées pour tenter d'obtenir une plus grande marge de manoeuvre dans les négociations pour la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, qui doivent commencer le 19 juin.

La Première ministre a annoncé qu'elle allait former un nouveau gouvernement.

Les analystes estiment que l'impact des élections britanniques sur le marché américain sera limité.

"L'an dernier, lorsque nous étions confrontés à ce qui semblait être un moment crucial au Royaume-Uni avec le Brexit, les gens ont cru que ce serait un désastre pour les marchés financiers. Il n'en a rien été", observe Jason Ware, directeur des investissements chez Albion Financial.

Aux valeurs, la perspective, largement anticipée, d'une nouvelle hausse des taux la semaine prochaine lors de la réunion de la Fed, fait grimper les banques.   Suite...

 
Wall Street a ouvert vendredi sans tendance marquée. L'indice Dow Jones gagne 0,52%, à 21.293,24 points vers 14h30 GMT, soit une heure après l'ouverture. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid