Santander sauve Banco Popular de la faillite

mercredi 7 juin 2017 12h41
 

par Sonya Dowsett et Francesco Canepa

MADRID/FRANCFORT (Reuters) - Banco Santander, la première banque espagnole, a annoncé mercredi qu'elle allait racheter pour un euro symbolique

sa concurrente Banco Popular, que les autorités européennes jugeaient au bord de la faillite.

Santander lancera par ailleurs une augmentation de capital de l'ordre de sept milliards d'euros afin de couvrir les provisions et le capital nécessaires au redressement de Popular.

Cette initiative, qui fait suite à une déclaration de la Banque centrale européenne (BCE) selon laquelle Popular risquait la liquidation, est la première mise en pratique d'une nouvelle méthode de traitement des banques en grande difficulté adoptée à la suite de la crise financière.

Banco Popular avait subi des retraits de dépôts qui n'avaient fait qu'aggraver ses difficultés financières pour déboucher finalement sur sa vente, une opération qui ne se fera pas sans pertes pour ses actionnaires et certains de ses créanciers.

"La décision prise aujourd'hui préserve les déposants et les fonctions essentielles de Banco Popular", a dit dans un communiqué Elke König, la présidente du Conseil de résolution unique (CRU), un organisme de l'Union européenne chargé de la liquidation des banques défaillantes.

La BCE a conclu de la dégradation significative de la situation de liquidité de la banque ces derniers jours que celle-ci aurait été incapable, dans un proche avenir, de payer ses dettes ou tout autre passif à échéance.

  Suite...

 
Banco Santander a annoncé mercredi qu'elle allait racheter sa concurrente Banco Popular pour un euro symbolique et qu'elle pratiquerait une augmentation de capital de l'ordre de sept milliards d'euros afin de couvrir les provisions et le capital nécessaires au redressement de cette dernière. /Photo d'archives/REUTERS/Juan Medina