Wall Street se replie dans une atmosphère prudente

mardi 6 juin 2017 22h19
 

par Tanya Agrawal

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé la séance de mardi en légère baisse, les investisseurs ayant préféré rester prudemment sur la touche avant une journée de jeudi qui s'annonce chargée avec les élections législatives britanniques et l'audition devant le Congrès de l'ex-directeur du FBI James Comey.

James Comey, qui dirigeait l'enquête du FBI sur les allégations d'ingérence russe dans l'élection présidentielle américaine et sur de possibles connexions entre des membres de l'équipe de campagne de Donald Trump et Moscou, a été limogé le 9 mai dernier par le président républicain.

Il y aura également, ce même jeudi, la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE). Cette dernière devrait se montrer un peu plus optimiste sur l'économie de la zone euro et pourrait considérer que les risques entourant les perspectives d'activité sont désormais équilibrés, suivant une enquête Reuters publiée la semaine passée.

"La semaine est relativement légère en indicateurs économiques et les investisseurs attendent les événements de jeudi", a dit Randy Frederick (Charles Schwab).

L'indice Dow Jones a cédé 47,81 points (0,23%) à 21.136,23 points. Le S&P-500 a perdu 6,77 points (0,28%) à 2.429,33 points. Le Nasdaq Composite a laissé 20,63 points (0,33%) à 6.275,06 points.

Les valeurs sûres ont été recherchées: l'or a touché un plus haut de sept semaines environ, tandis que le rendement de l'emprunt du Trésor US à 10 ans a inscrit son niveau le plus bas depuis l'immédiat après-8 novembre.

L'or noir a reculé encore en deçà des 50 dollars le baril, de crainte que la crise diplomatique entre le Qatar et d'autres Etats du Golfe ne sape les efforts déployés par l'Opep pour stabiliser le marché pétrolier.

Mais il s'est repris par la suite, porté par un rebond technique.   Suite...

 
Wall Street a terminé la séance de mardi en légère baisse. L'indice Dow Jones a cédé 47,81 points (0,23%). /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson