Wall Street, freinée par Apple, finit en léger repli

lundi 5 juin 2017 23h15
 

par Rodrigo Campos

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a débuté la semaine lundi par une séance peu agitée conclue en très léger repli par rapport à ses records touchés en fin de semaine dernière, le recul du titre Apple ayant pesé sur la tendance.

L'indice Dow Jones a perdu 22,25 points, soit 0,10%, à 21.184,04. Le Standard & Poor's 500, plus large et principale référence des investisseurs, a cédé 2,97 points, soit 0,12%, à 2.436,10. Le Nasdaq Composite a pour sa part fini en baisse de 10,11 points (-0,16%) à 6.295,68.

Apple a été le principal contributeur à la baisse de ces trois indices. Le titre du fabricant de l'iPhone a cédé 0,98% à 153,93 dollars après un abaissement de recommandation de Pacific Crest, passé de "surpondérer" à "pondération en ligne".

La firme à la pomme a donné lundi le coup d'envoi de sa conférence annuelle des développeurs par diverses annonces qui n'ont pas suscité d'enthousiasme chez les investisseurs, 10 ans après le lancement de l'iPhone. Fait rare, Apple a pourtant dévoilé à l'occasion de cette conférence un nouvel appareil, une enceinte baptisée HomePod dans laquelle sera intégré l'assistant vocal Siri.

Autres géants des nouvelles technologies, les titres Microsoft (+0,73%) et Alphabet (+0,78%), maison-mère de Google, lequel a franchi la barre des 1.000 dollars, ont en revanche figuré parmi les principaux soutiens du S&P-500 et du Nasdaq.

Les investisseurs n'ont pas été ébranlés par le nouvel attentat en Grande-Bretagne, qui a fait sept morts samedi soir à Londres, ni par la crise diplomatique entre pays arabes.

L'Arabie saoudite, l'Egypte, les Emirats arabes unis et Bahreïn ont rompu lundi leurs relations diplomatiques avec le Qatar, qu'ils accusent de promouvoir le terrorisme.

Cette annonce a pesé sur les cours du pétrole, qui ont déjà perdu plus de 4% la semaine dernière, mais les valeurs de l'énergie à New York ont tout de même été les plus performantes du jour (+0,17%).   Suite...

 
La Bourse de New York a débuté la semaine lundi par une séance peu agitée conclue en très léger repli par rapport à ses records touchés en fin de semaine dernière, le recul du titre Apple ayant pesé sur la tendance. L'indice Dow Jones a perdu 0,10%. /Photo prise le 2 juin 2017/REUTERS/Brendan McDermid