Apple devrait ouvrir Siri à de nouvelles applications

dimanche 4 juin 2017 18h37
 

(Reuters) - Apple devrait annoncer cette semaine ouvrir son assistant vocal Siri à davantage d'applications, une initiative visant à contrer le succès du service Alexa d'Amazon.

Mais le groupe californien devrait probablement s'en tenir à son principe de se concentrer sur un petit nombre de fonctionnalités en cherchant à les perfectionner, plutôt que de les élargir le plus possible, selon des ingénieurs et experts en intelligence artificielle.

Siri fonctionne aujourd'hui avec seulement six types d'applications: réservation de transports, messagerie, recherche de photos, paiement, activité physique et infodivertissement.

Lors de sa traditionnelle Conférence internationale des développeurs qui s'ouvre lundi à San Jose, Apple devrait annoncer élargir ces catégories.

Certains experts s'attendent également à ce qu'Apple dévoile un appareil similaire à l'Echo d'Amazon, ce boîtier, de la forme d'un haut-parleur cylindrique, équipé du logiciel Alexa permettant d'effectuer uniquement par la voix des achats sur internet. Apple a refusé de s'exprimer sur ce sujet.

Mais même si Siri double ses domaines d'intervention, il restera très loin des quelque 12.000 tâches qu'Alexa peut traiter.

Il s'agit là d'une différence stratégique de taille entre les deux géants de la technologie

Apple parie que les clients n'utiliseront pas les commandes vocales si elles ne procurent pas un service similaire à celui fourni par un être humain, ce qui constitue une limite à ce que peut faire Siri.

Amazon ne s'impose pas de telles restrictions avec Alexa, pariant que l'assistant vocal avec le plus de "compétences" séduira bon nombres d'adeptes, même s'il commet quelques fautes.   Suite...

 
Apple devrait annoncer cette semaine ouvrir son assistant vocal Siri à davantage d'applications, une initiative visant à contrer le succès du service Alexa d'Amazon. /Photo prise le 24 mars 2017/REUTERS/Lucy Nicholson