Wall Street ignore le rapport sur l'emploi et bat ses records

vendredi 2 juin 2017 23h28
 

par Chuck Mikolajczak

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a enchaîné vendredi une deuxième séance consécutive de records, la faiblesse des créations d'emploi aux Etats-Unis ayant été éclipsée par la progression des valeurs technologiques.

L'indice Dow Jones a pris 62,11 points, soit 0,29%, à 21.206,29. Le Standard & Poor's 500, plus large et principale référence des investisseurs, a gagné 9,01 points, soit 0,37%, à 2.439,07. Le Nasdaq Composite a pour sa part fini en hausse de 58,97 points (+0,94%) à 6.305,80.

Ces trois grands indices ont battu leurs records en séance et en clôture et, sur la semaine, le Dow a pris 0,6%, le S&P-500 0,96% et le Nasdaq 1,54%.

Le nombre de créations d'emplois (138.000) a diminué de manière inattendue le mois dernier aux Etats-Unis et les chiffres des deux mois précédents ont été révisés en baisse.

Ce ralentissement survient cependant sur un marché américain du travail quasiment au plein emploi, avec un taux de chômage tombé à un creux de 16 ans à 4,3%.

L'économie américaine n'a besoin de créer que 75.000 à 100.000 emplois par mois pour répondre à l'accroissement de la population active.

Ce rapport mensuel sur l'emploi ne change rien aux anticipations des investisseurs, qui voient la Réserve fédérale augmenter à nouveau ses taux, pour la deuxième fois de l'année, lors de sa prochaine réunion des 13 et 14 juin. La Fed a déjà procédé en mars à un premier tour de vis monétaire en 2017 et elle en anticipe trois au total sur l'ensemble de l'année.

Les traders estiment à 90,7% la probabilité d'une hausse de taux d'un quart de point ce mois-ci aux Etats-Unis, selon les données Thomson Reuters.   Suite...

 
La Bourse de New York a enchaîné vendredi une deuxième séance consécutive de records, la faiblesse des créations d'emploi aux Etats-Unis ayant été éclipsée par la progression des valeurs technologiques. L'indice Dow Jones a pris 62,11 points, soit 0,29%, à 21.206,29. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid