Au moins 75.000 cessions d'entreprise chaque année en France

jeudi 1 juin 2017 22h01
 

PARIS (Reuters) - Au moins 75.000 entreprises sont cédées chaque année en France en moyenne, selon une étude de l'Observatoire BPCE publiée jeudi, qui bat donc en brèche le chiffre de 60.000 cessions traditionnellement évoqué.

D'après les auteurs de cette analyse, il se produit en moyenne chaque année en France environ 60.000 cessions de TPE (très petites entreprises de moins de dix salariés), hors professions libérales et microentrepreneurs (ex-autoentrepreneurs).

S'y ajoutent 15.000 cessions de PME (petites et moyennes entreprises, 10 à 249 salariés) et d'ETI (250 à 4.999 salariés).

Leur étude contredit également l'idée reçue selon laquelle les cessions sont principalement liées à l'âge du dirigeant de l'entreprise, alors que la taille constitue un critère déterminant.

A l'inverse de l'hypothèse selon laquelle les cessions s'opèrent en majorité à l'approche de l'âge de la retraite du dirigeant de l'entreprise, il apparaît que 83% des TPE et 67% des PME et ETI sont cédées avant 60 ans.

En revanche, l'écart entre la volonté du dirigeant de passer la main et le nombre réel de reprises augmente nettement avec l'âge. Seuls 16,7% des dirigeants de TPE ayant l'intention de céder leur entreprise y parviennent, contre 68,8% des dirigeants de moins de 40 ans.

1,2 MILLION D'EMPLOIS EN JEU

Ce décalage entre les intentions de cession pour fin d'activité et les reprises effectivement réalisées entraîne la disparition pure et simple de nombreuses PME et un vieillissement de la population des dirigeants de PME-ETI.   Suite...

 
Au moins 75.000 entreprises sont cédées chaque année en France en moyenne, selon une étude de l'Observatoire BPCE publiée jeudi, qui bat donc en brèche le chiffre de 60.000 cessions traditionnellement évoqué. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier