La CE livre des pistes pour renforcer la zone euro

mercredi 31 mai 2017 16h23
 

par Jan Strupczewski

BRUXELLES (Reuters) - Un budget commun, un ministre pour le gérer et des obligations ressemblant fort à des "eurobonds" figurent parmi les pistes de réflexion suggérées mercredi par la Commission européenne (CE) pour renforcer l'intégration de la zone euro après la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne en 2019.

Le document publié par l'exécutif européen vise à alimenter le débat parmi les gouvernements sur les moyens d'approfondir l'Union économique et monétaire d'ici 2025 mais il a d'ores et déjà suscité une réaction irritée de l'Allemagne, qui ne veut pas entendre parler d'une mutualisation de la dette dont elle craint de payer l'addition.

Le scénario d'un ministre des Finances de la zone euro en charge d'un budget commun, étudié depuis des mois à Bruxelles, semble plus plausible depuis l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence française le 7 mai.

La chancelière allemande Angela Merkel, en quête d'un nouveau mandat en septembre, s'est félicitée de la victoire du candidat pro-européen en France, et à Bruxelles on se met à espérer des initiatives dès l'an prochain en vue d'un gouvernement économique de la zone euro.

Mais les conservateurs allemands ne veulent pas entendre parler d'un budget commun, de crainte que le pays le plus riche de la zone se retrouve à payer pour les moins disciplinés, et le ministère des Finances a dès mercredi rappelé sa ferme opposition à toute mutualisation de la dette.

"La position du gouvernement allemand consistant à rejeter les eurobonds, une dette commune, n'a pas changé", a dit une porte-parole du ministère.

Le ministre des Finances Wolfgang Schäuble, héraut des conservateurs allemands, devait d'ailleurs rencontrer dans la journée à Berlin Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, pour une discussion privée.

Le document de la CE livre des pistes de réformes pour renforcer la zone euro après la crise de la dette souveraine de 2010-2012 qui a failli la détruire.   Suite...

 
Un budget commun, un ministre pour le gérer et des obligations ressemblant fort à des "eurobonds" figurent parmi les pistes de réflexion suggérées mercredi par la Commission européenne (CE) pour renforcer l'intégration de la zone euro après la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne en 2019. /Photo d'archives/REUTERS/Peter Macdiarmid